Browsing: Ecrivains et cafés

Quel vin servir avec des pieds paquets ? Et avec des Saint-Jacques aux truffes ou un pigeonneau à la crapaudine ? La réponse est dans « Le vin à table, encyclopédie des accords » de Jacques-Louis Delpal. Attention, on est dans la…

Stéphane Reynaud ne chôme pas. Le patron de la « Villa 93 » -grande adresse de Montreuil- dont on connait l’amour pour le travail du cochon poursuit sur cette voie avec un livre de 60 recettes de Hot Dog à la française. Rien de…

Impossible de résumer en quelques lignes cette gigantesque promenade dans un Paris des années vingt aux années cinquante à laquelle nous convie Léo Malet qui fut comme Fargue un insatiable arpenteur de Paname. A l’heure où Bercy est devenu un centre commercial…

Honoré de Balzac, dont on raconte qu’il aurait bu 50 000 tasses de café pour parvenir à écrire la « Comédie Humaine », était un adorateur de cette boisson énergétique. Il traversait Paris pour partir à la recherche de trois variétés, le…

Scottish Aberlour ou nippon Chichibu, à moins qu’on ne préfère l’Armorik breton ou le Windsor Canadian, pas facile de s’y retrouver dans les galaxies de la planète whisky. Le « Grand Livre des Whiskies » est donc un bel et opportun ouvrage pour les…

Voilà un livre rêvé si vous souhaitez vous lancer dans un bistrot gastro mouchoir de poche de moins de dix tables avec une carte saisonnière et une exigence gustative et esthétique élevée sans que votre bourse ne vous autorise le caviar ou…

Avec un point d’exclamation, son titre ferait un beau slogan pour un Marcelin Albert (Figure de proue et porte-parole des viticulteurs en colère du Languedoc-Roussilon en 1907) du XXIème siècle. Mais voilà « Le Vin pour tous », n’est pas un programme, mais un…

C’est une plongée vivifiante dans le passé que nous propose Gérard Letailleur. Une occasion de vérifier que l’histoire de Paris et de ses Cafés demeure un inépuisable vivier de bons sujets. Et chaque auteur y imprime sa sensibilité en fonction de l’accent…

Les appellations du zinc Pour voir si le patron de votre bistro est un connaisseur ou juste un amateur, voici quelques petites appellations non contrôlées mais authentiquement bâties sur le zinc. Déclinaisons autour du ballon – Le blanc gommé : mélange de…

Courteline (1858/1929), de son vrai nom Georges Moineaux, fait des cafés son poste d’observation et son cabinet de travail. Ils seront source d’inspiration pour ces comédies courtes (pas plus de deux actes) qui décrivent avec une grande justesse d’observation la vie quotidienne…

Roman « On n’est pas sérieux, quand on a dix-sept ans. – Un beau soir, foin des bocks et de la limonade, Des cafés tapageurs aux lustres éclatants! – On va sous les tilleuls verts de la promenade.Les tilleuls sentent bon dans…

Il y a des Que Sais-je plus rébarbatifs. Après Les 100 mots de la gastronomie, voilà Les 100 lieux de la gastronomie réalisé par le même tandem, Alain Bauer, directeur du Guide Champérard et Laurent Plantier, directeur général d’Alain Ducasse Entreprise. Ou…

En ces temps troublés, voilà de quoi retrouver le Nord. Le vrai, celui du verre qui nous conduit au vers et au rêve… Loin des doctes dégustateurs, coupe en main mais petit doigt levé, cette « Ivresse des Rimes » est une ballade sensuelle…

>>Livres et parutions « Autrefois la vigne et les vignerons » A la lecture de ce petit ouvrage, on pourrait dire que la France ne fut pas simplement la fille aînée de l’Eglise, elle fut aussi celle de la vigne. Il suffit pour cela…

C’est la saison des « livres noirs »…. Des deux livres récemment parus, celui consacré à l’agriculture est bien plus noir que celui dédié à la gastronomie. Une chose est sûre : l’agriculture productiviste et la dégradation concomitante de la nature se sont amplifiées…

Le titre semblera un peu trompeur si on s’attend à tomber sur un traité stricto sensu de cuisines paysannes, des façons de faire dans différents terroirs de France. Car on a eu du mal à distinguer le motif de l’ouvrage. Sont-ce les…

LES HOMMES DE BONNE VOLONTÉ, JULES ROMAINS Eros de Paris, soucis d’Edmond Maillecotin Flammarion 1958 “Quelques minutes après le départ de Wazemmes, et tandis que les camion-neurs reviennent sur un détail de leur histoire, les deux consommateurs à cache-col se lèvent, quittent…