A table !

Sur Iphone et Androïd passez en mode horizontal.


Avant d’attaquer l’ascension vers le Sacré-Cœur par la piste Lepic, cette Mascotte pourrait faire figure de camp de base. Celui où l’on se requinque tellement bien parfois que l’idée de gravir la butte peut s’évanouir tout naturellement… La Mascotte est en effet…

Neuf tables dressées dans un endroit un peu baroque boisé et chiné années trente, tirant vers le mauve, avec des lustres Art-deco et le soir, une lumière de chandelle à la Barry Lindon. Mais rien de crépusculaire… L’ancien restaurant du chef Jean-Luc…

Il y a bien des analogies entre Shinjuku et Pigalle, quartiers chauds et animés de Tokyo et Paris. L’association de ces deux noms forme celui d’un bistrot créé par Nicolas Leclerq et Emi Takeuchi, comme la synthèse utopique d’un bistrot parisien et…

Hébé. Mais non ce n‘est pas l’exclamation populaire. Plutôt l’invocation à la fille de Zeus et d’Héra, déesse personnifiant la jeunesse assurant la charge d’échansonne en servant des nectars aux dieux. De bon augure… Michel Portos, le chef marseillais deux fois étoilés,…

C’est une chapelle très fréquentée par les fidèles de Bacchus. Presque un anachronisme charmant évoquant au choix un retour aux sources du bougnat parisien où l’on venait acheter son vin à la tireuse ou une incarnation de ces « bistrots à vin » très…

Cet Express Bar, vénérable bistrot d’angle du quartier des Halles, n’a pas forcément le nom le plus approprié si l’on veut sentir son ambiance de troquet populaire de quartier. Mieux vaut s’y poser et prendre le temps de vivre en y sirotant…

C’est une affaire fameuse de la grouillante rue Montorgueil. Son année de naissance, 1904, s’affiche fièrement sur la devanture. Encore que son nom de « Grille » semble renvoyer au statut de marchand de vin de l’Ancien régime. En 1729, un édit de Louis…

En dévalant la rue des Ecoles à la belle saison ce troquet d’angle rougeoyant frappe immanquablement la rétine. Les clients attablés à sa terrasse semblent ravis, en tout cas bons vivants … comme le veut le nom de l’endroit. Les trentenaires s’agglutinent…

Le patron n’est pas de Haute-Garonne contrairement à ce que le nom de son bistrot pourrait laisser entendre. Il est originaire de Villeneuve-la-Garenne mais est passé par de belles adresses du côté de Beaugency avant d’ouvrir un restaurant rue Saint-Dominique et finalement…