Browsing: Ecrivains et cafés

Les Nuits d’octobre de Gérard de Nerval paraissent en plusieurs livraisons dans « L’Illustration », d’octobre à novembre 1852. Proche de l’inspiration de Rétif de la Bretonne, dont il admirait Les Nuits de Paris, Nerval profite d’une évocation pittoresque de promenades autour…

XI. LA HALLE « Quelle belle nuit ! » dis-je en voyant scintiller les étoiles au-dessus du vaste emplacement où se dessinent, à gauche, la coupole de la Halle aux Blés avec la colonne cabalistique qui faisait partie de l’hôtel de Soissons,…

L’absinthe selon Pétrus Borel (1809-1859) « Lorsque votre absinthe est versée Au fond d’un verre de cristal, Mettez sur la pelle en métal Le sucre en deux pierres cassées Puis faites couler savamment L’eau claire en petite cascade Regardez bien : voici comment.…

C’est un livre écrit avec les tripes. Un ton pamphlétaire et quelques diatribes distribuées à tous les ennemis supposés du vins français : anti-alcoolos qui vous traitent d’alcooliques à deux verres de vin par jour, technocrates européens, négociants, INAO. Un livre écrit…

« La matière ne vaut presque rien par rapport à la communication…” Entretien avec Benoît Daviron, chercheur au Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (Cirad) et auteur d’un ouvrage intitulé Le paradoxe du café (Editions Quae) écrit avec Stefano Ponte.…

En consacrant un livre à Robert Giraud, Olivier Bailly (lire l’interview) rend justice à un grand ignoré de la littérature, un arpenteur de zincs hors pair et spécialiste de l’argot. Au-delà, il rend également hommage aux bistros d’antan, à ces bougnats, clope…

Méfiez-vous des mouchards, ils prennent l’apparence la plus anodine et insoupçonnable. C’est en substance ce que Balzac nous explique dans ce passage tiré de Splendeurs et misères des courtisanes… Aujourd’hui, les RG traînent sans doute moins leurs guêtres dans les bistros de…

Blondin qui fut aussi l’un des plus grandes signatures de l’Equipe avec des tours de France homériques, observe la bêtise de ses contemporains, sans méchanceté ni amertume. Mais toujours avec résistance. De commissariats en dépôt, d’ivresses joyeuses en longues virées en taxi…

« Constituons un jury de treize membres choisis parmi nos amis. Nous verserons chacun 100 francs et nous couronnerons l’ouvrage d’un jeune écrivain qui recevra 1300 francs, ce qui n’est pas négligeable ». Nous sommes en 1933 à la terrasse du café des Deux…

Des livres sur les brèves de comptoir, il y en a toujours eu. Celui de Robert Ebguy, sociologue, analyste des médias, est frais, léger et de notre temps. L’auteur a réuni ces quelques perles qu’on peut entendre parfois dans ces moments magiques…

Il vient de sortir Une campagne Off chez Albin Michel, ou la Chronique interdite de la Course à l’Elysée. Au fil de ses ouvrages, Daniel Carton, ancien journaliste politique du Monde et du Nouvel Obs, s’emploie à dénoncer les errements et…

Balzac buvait presque trente tasses de cafés par jour. Il consacra une étude approfondie au café et à ses effets sur l’homme. Personne d’autre que lui n’achetait son café ou ne procédait à son mélange. Extraits du Traité des excitants modernes, (1838).…

Bistro : La bonne fortune d’un mot fourre-tout à la consécration internationale Bistro, bistrouille, bistroquet, troquet, mastroquet… Vient-il du Poitou, de Bresse, de Franche-Comté ou du Nord ? Ce qui est sûr c’est que le mot bistro puise ses origines dans les…