Auteur/autrice : Anne Béric le Goff

La Cave de Roquebrun sait concevoir des vins conviviaux qui ressemblent au vignoble du Haut-Languedoc. Ainsi, on franchira avec allégresse ce Col de l’Orb … en mode rosé. Car il y aura de la fraîcheur, du relief et de la couleur bien soutenue. Vineux, c’est un vin tout en chair mais sans bourrelet… Son équilibre parfaitement maîtrisé pour cet assemblage 65% de syrah et 35% de grenache. Un rosé démocratique languedocien qui ramène amis et copains. http://www.cave-roquebrun.fr/

Read More

La Cave Drouot est une bonne affaire après une bonne vente. Il y a des bistrots comme ça où le comportement du client diffère d’ailleurs. Cela est dû souvent à leur emplacement. Dans un troquet devant une prison, on aura davantage tendance à commander un remontant le jour de la levée d’écrou plutôt qu’un petit noir. Il en va de même de La Cave Drouot située devant la salle de vente éponyme… Les « cols rouges » savoyards de la Salle Drouot chargés de la manutention des objets destinés à être vendus qui ont fait les beaux jours des bistrots du quartier…

Read More

C’est un MOF qui dégraisse dans l’allégresse gastronomique. Pour Arnaud Nicolas, la charcuterie doit être légère, visuelle, savoureuse. En un mot « cuisinée ». La vitrine interpelle sur la nature du lieu… Est-ce un restaurant ? Une  pâtisserie ? Ou une joaillerie… dont les pâtés en croûte seraient des cassettes renfermant des pierres précieuses. Depuis qu’il a quitté le Boudoir, le restaurant du 8ème où il officiait, le chef charcutier concentre son talent dans le restaurant à son nom avenue de la Bourdonnais.  Pas question pour le MOF de rester les bras croisés. Dès le 12 mai, il se lançait…

Read More

Toutes les terrasses parisiennes n’ont pas été prises d’assaut le 2 juin au déjeuner à Paris. En soirée, il en allait autrement… Bistrot Chez Franck (Paris 17e), le 2 juin vers midi. Malgré l’espace d’un mètre entre les tables, bien des terrasses donnaient une impression de monde. Rangée de tables insolites avenue de Wagram, pour ce restaurant de couscous Nombre de patrons de brasseries et de bistrots ne se sont pas fait prier pour mettre en place des aménagements sur les places de stationnement. Après les pistes cyclables, les voies bistrotières ! Comptoir Principal, bd de Grenelle, le 2 juin…

Read More

Principal producteur à Chablis depuis 1923, la coopérative la Chablisienne -qui représente à elle seule 1/4 du vignoble de l’appellation- a la réputation de produire d’honnêtes cuvées de bon rapport qualité/prix. Cette Dame Nature en est l’illustration. Voilà un chablis frais et fin sur des notes florales et de fruits bancs. Le chablis des amis dont la trame minérale n’exclut pas une certaine tendresse. Sa conduite en bio (certifié Ecocert) ne gâte rien dans un vignoble septentrional où l’on a parfois eu la main lourde sur les « phytos » mais, qui -la preuve en est- bascule, lui aussi, vers le durable.…

Read More

A tout seigneur, tout honneur ! Damien Boudier, patron du Bissac a été l’un des premiers patrons de bistrots de Paris à se mettre à la vente à emporter. Après une première semaine à gérer la paperasse, il était de retour aux fourneaux. Dans son bistrot installé dans ce pittoresque immeuble du Directoire avec ses colonnades, c’est là, d’une petite fenêtre donnant sur la cuisine qu’il prend les commandes. Ce fils de charcutier de Poitiers a une main experte pour mitonner des choses savoureuses. Comme ces Asperges blanches crème raifort sablé parmesan ou encore cette salade d’avocat, crabe pamplemousse rose…

Read More

Depuis la mise en place du confinement, les initiatives d’entraide se multiplient dans le CHR. Tour d’horizon non exhaustif. Les Maîtres-Restaurateurs L’initiative est partie de Maîtres-Restaurateurs champenois. Ils ont lancé une cagnotte pour financer la confection de petits plats destinés au personnel hospitalier. A Reims, depuis le 1er avril, ils ont cuisiné et livré 1600 repas aux CHU de la région rémoise. L’objectif est d’élargir le mouvement à d’autres régions. Lien vers la cagnotte Leetchi : https://www.leetchi.com/c/nos-maitres-restaurateurs-cuisinent-pour-nos-soignantst-pour-nos-soignants- L’association Ecotable, en temps normal, attribue un label aux restaurants écoresponsables. Désormais, certains de ses restaurateurs et restauratrices acheminent près de 500 repas…

Read More

Si le Grand Paris n’a pas encore son supermétro, il a déjà son saké. C’est le Wakaze qui signifie « brise du Japon ». Un vrai saké mais 100% français, réalisé à partir de riz camarguais IGP dans une sakagura (maison de Saké) installée à Fresnes (Val-de-Marne). C’est un binôme de trentenaires japonais -dont un jeune ingénieur passé par l’Ecole centrale- qui l’a conçu et veille à lui garder un tarif accessible. La « sakagura » Wakaze de Fresnes Déclinables en trois versions, le Wakaze Pur en entrée de gamme est de style junmaï, soit un saké sans ajout et sans polissage…

Read More

Devant l’Arc-de-Triomphe, les Costes père et fils du groupe Beaumarly ont donné le coup de grâce à leur « Belle Armée », – du nom de leur brasserie en haut de l’avenue de la Grande Armée. Des émeutiers en jaune l’avaient incendié le 1er décembre 2018. Voilà donc les Jardins de Presbourg tels qu’imaginés par le décorateur suédois et londonien Martin Brudnizki, connu pour ses grands hôtels et ses restaurants londoniens. Et qui commence à faire des incursions à Paris. Il était intervenu sur le Café Gramont, le Chardenoux ou encore Pink Mamma. Outre un talent et une créativité débridée, ce décorateur…

Read More

Cette cuvée du Château Larrivaux fait mentir la réputation d’austérité voire d’âpreté des crus médocains. Le millésime 2016 marqué notamment par un été indien y est pour beaucoup. Mais pas seulement, car ce domaine a la réputation d’être conduit par des femmes depuis 1580. Ce qui est encore le cas aujourd’hui … d’où peut-être cette finesse des tannins. Le nez exhale des arômes de fruits noirs tels que mûres et cassis. En bouche, il y a de la rondeur et de la gourmandise, une chair fruitée et agréable pour cet assemblage de 53% de merlot, 33% de cabernet sauvignon, 9%…

Read More

Où commencer l’année du Rat ? Pourquoi pas au Mandarin de Choisy, brasserie sino-thaï immanquable du Chinatown parisien, à l’angle de la rue de Tolbiac et de l’avenue de Choisy. Ce mandarin ne date pas d’hier mais de 1982. Précurseur avant l’heure de cette vague de fond où les Chinois se sont mis à racheter bien des cafés. Sauf qu’ici les caractéristiques du bistrot demeurent, sans doute à cause de ses patrons ou plutôt de sa patronne qui, de derrière son comptoir, a l’œil à tout et n’a rien à envier à une bougnate cantalienne des années trente. Son équipe…

Read More

L’Auberge Aveyronnaise est située au cœur du quartier de Bercy, celui des Aveyronnais de Paris. C’est là, près de la rue de l’Aubrac, que siège leur fédération et qu’ils ont bâti un foyer qui héberge des cadets du Rouergue venus travailler à Paris. Beaucoup de clients qui ont ici leur table attitrée ne se lassent pas de cette adresse aveyronnaise. Question décor, l’Auberge Aveyronnaise s’affiche dans la tradition médiévale : cheminée, piliers de pierre, blasons du Rouergue et tapisseries au mur. On n’est pas dans le « tendance » ou alors celui des Mousquetaires de la Reine. Les tables sont dressées avec…

Read More