Author: Anne Béric le Goff

16,33% c’est l’augmentation moyenne de la nouvelle grille salariale acceptée par les organisations patronales du CHR (UMIH et GNI..)  et signée par la CFDT. Elle devrait s’appliquer sauf contestation dans les jours qui viennent de la CGT et de FO. Désormais, reste à savoir si cette hausse incitera les personnels actuels à faire souche dans leurs entreprises mais également si elle aiguillera les jeunes à s’orienter vers les métiers du CHR. Car le secteur a perdu 240 000 salariés après les deux confinements, et l’actuelle pénurie de personnel remet en cause le développement de nombre d’affaires.  Reste que les Maîtres-Restaurateurs,…

Read More

Il y a de faux bistrots où l’on se replie sur soi-même face aux vins industriels sur-tarifés et aux plats fades et indigestes a fortiori s’ils sont accompagnés de commentaires indigents… Et puis il y en a d‘autres d’où l’on prend son envol pour se lâcher en beauté. A l’instar de ce Bistrot Blériot, justement baptisé du nom de notre Icare national.   Ce n’est pas Louis mais William qui tient le manche de cette affaire à deux pas de la Maison de la Radio. Il a quelques milliers d’heures de vols en matière d’animation bistrotière. Avant une décennie au…

Read More

Didier Miquel au comptoir du Mistral ( Paris 20e) Didier Miquel est patron du Mistral, un bistrot de Belleville dans la même famille « bougnate » depuis trois générations. Pour lui, l’interdiction de consommer debout au comptoir est une nouvelle source d’ennui… «Nous avions déjà testé cette interdiction de consommer debout lors du précédent confinement. C’est vraiment du travail en plus. Car si les gens vont chercher leur consommation au comptoir au même prix et vont s’asseoir en salle, il faut bien faire le tour du bar qui est long pour débarrasser et nettoyer les tables. Tout cela créé une sorte de…

Read More

Entre Bercy et Picpus, voilà un bistrot de bonne topographie. Angle visible entre une rue passante et une rue plus calme, ensoleillement le midi et belle terrasse en été. L’Inédit Café revêtu de sa déco Halloween Quand on pousse la porte, on ressent comme une sorte  d’ambiance de café du XIXème siècle. Pour un peu on ne serait pas surpris d’y voir des profils d’employés ou de rentiers Troisième république, avec faux-cols et favoris fournis, en train de mouiller leur absinthe. Est-ce dû aux murs couleur taupe, aux banquettes éclairées par une lumière des croisées qui se diffuse comme dans…

Read More

Le Covid a bouleversé la physionomie des rues de Paris. Comme une ville latine qui vit dehors, la capitale s’est recouverte de terrasses de toutes sortes. Même dans leurs rêves les plus fous, jamais cafetiers et restaurateurs parisiens n’auraient osé imaginer de telles extensions. Les terrasses éphémères installées sur les places de stationnement et les trottoirs par simple déclaration au printemps 2020 peuvent être pérennisées en demandant une autorisation. A ce jour, près de 7000 demandes auraient été déposées à la mairie de Paris. Elles sont en cours d’instruction. Un millier auraient déjà été rejetées car non conformes à la…

Read More

Il y en a certains que le bannissement des autos sur l’artère Saint-Antoine/Rivoli ne contrarie pas. A l’exemple des clients de l’Arsenal, bistrot indéboulonnable à la déco années 60. Son patron, pur bougnat du Rouergue, a su s’adapter à la nouvelle donne sans se trahir. Jean-Paul Azémar a posé sur la chaussée d’énormes pots de lauriers et des rocking-chairs. Le lieu est digne d’un « after de surfers ». Et pourtant, il continue à filer l’aligot Jeune Montagne. Même en plein été. Car sa recette et son savoir-faire n’ont rien d’artificiels. Le comptoir est un poste d’observation idéal de cet attachant bistrot.…

Read More

Cette brasserie rougeoyante de l’avenue Marceau ne se hausse pas du col mais mixe son public comme dans un film de Claude Sautet. Sa large terrasse et sa physionomie en proue de navire contribuent à son charme et distribue un son allègre. Son style néo-rococo en vogue au début des années 2000 avec sa verroterie impose évoque la grosse cavalerie décorative des limonadiers de l’époque. Mais ici, la patine des années finirait presque par lui donner les traits de charme d’un kitsch vintage. A la tête de l’affaire Florence, une Aveyronnaise de Decazeville et un Cantalien. Ce dernier, Jean-Philippe Bruel, …

Read More

Le Pareloup est un joli bistro coloré au pied de Beaugrenelle. Le genre où l’on fait la queue le midi. Il est tenu par un originaire de l’Aubrac, Aymeric, qui y officie avec sa sœur depuis 2002. La renommée de ce Pareloup n’est pas imméritée. C’est sans doute l’un des meilleurs bistrots de terroir du quartier. Et accessoirement un repaire de rugbymen en quête d’endroits chaleureux pour 3ème mi-temps. La cuisine à 99 % maison (à l’exception du Baba…) est on ne peut plus traditionnelle avec un fond d’inspiration rouergat. Défilent ici des assiettes chargées de tripous de Naucelle de saucisse au couteau aligot…

Read More

Face à la Tour Montparnasse, un Bouillon Chartier a remplacé l’ancien Montparnasse 1900. Il ne s’agit pas d’une création mais d’une renaissance de l’adresse, 116 ans après sa première inauguration par Edouard Chartier. Sur ses banquettes, Modigliani a dû s’y envoyer sinon des bouillons, du moins des absinthes… Durant les Années Folles, le bouillon Chartier devint le bouillon Rougeot. C’est un miracle que cette affaire soit parvenue dans un tel état de conservation. Ainsi, les nostalgiques des flamboyances de la Belle Epoque seront servis : bois tout en volutes et entrelacs, lampes tulipes, statues, céramiques et faïences, vitraux signés Louis…

Read More

Le Petit Bouillon Vavin est un nouveau venu dans la bande des bouillons parisiens, ce type de restaurant populaire et bon marché créé à la fin du XIXe siècle et dont Chartier demeure la parfaite incarnation. Sur le boulevard Montparnasse, ce Petit Bouillon Vavin a succédé à « Bleu ». Luminaires boules, banquettes rouges, cuivre … les codes visuels sont présents avec quelques singularités qui lui donnent une petite touche exotique et chaleureuse comme la terrasse couverte avec plantes vertes et suspensions en osier. Sans oublier la rangée de bacs d’herbes sauvages qui servent à aromatiser la cuisine du chef. C’est évidemment…

Read More

Alors que chacun brûle d’impatience de profiter des terrasses le 19 mai, la Mairie de Paris a lancé une concertation pour un nouveau règlement des étalages et des terrasses… Leur gratuité sera maintenue jusqu’à la fin de l’été. Les tarifs de la rentrée dépendront du futur règlement. Dans l’immédiat, ce sont surtout les nuisances et les débordements que redoute l’équipe municipale. Le sujet est sensible pour la municipalité mise sous pression depuis des semaines par les collectifs anti-bruits. Le Parisien « aime faire la fête ailleurs que chez lui et supporte mal qu’on le fasse en bas de chez lui» a…

Read More

Mamou gourmande Le soir, dans ce coin du 9ème, c’est un peu Waterloo morne plaine ! Heureusement, depuis mars 2012, Mamou est là ! C’est comme ça que Romain Lalu a baptisé son adresse, référence à sa grand-mère centenaire et bourguignonne. Luminosité, hauteur de plafond, mur de pierres et de briques, fond musical d’opéras italiens, on n’est pas dans le bistrot à vin crasseux et encaissé. Exception faite d’un quasi de veau et sa purée d’épinards en volcan enfantin rempli de jus de veau, on ne tombe jamais dans le pur traditionnel. Le jeune chef a puisé dans ses treize…

Read More