Auteur/autrice : Paris redaction

Période de Jeunes Bien souvent, dans l’esprit du péquin cocacolaphilisé, la viticulture reste synonyme de gros rouge concocté par des viticulteurs à l’image épinalienne de vieillards alchimistes cep-tuagénaires, baragouinant un patois incertain et présentant des symptômes récurrents de râle antieuropéens. Exécrables préjugés d’une société tournée vers un hygiénisme manichéen aux relents moral’eau-soviétiques qui prétend, dans une cacophonie tartufière, robotiser nos artères et célébrer un homme nouveau dédié au travail et hermétique aux plaisirs terrestres. Mais on ne coupe pas aussi aisément un peuple de ses racines vineuses. Dans tous les terroirs de France et de Navarre, une nouvelle génération vigneronne…

Read More

Historique et fonctionnement de la Coupe du Meilleur Pot par Michel Piot de l’Académie Rabelais La « Coupe du Meilleur Pot » est née à Paris, au milieu des années 50. Elle a été créée par l’Académie Rabelais, elle-même fondée en Beaujolais en 1948 chez Claude Geoffray, à Château Thivin par une grosse poignée d’écrivains (comme Marcel Grancher), de journalistes (tels Pierre Scize), de peintres (Pavil entre autres), de dessinateurs de Presse (parmi lesquels Henry Monnier du Canard Enchaîné), de chansonniers (Raymond Souplex par exemple). Ces bons vivants faisant leurs les préceptes et la philosophie du père de Gargantua avaient…

Read More

Les vignes de Montmartre sont situées au cœur des habitations, près de la place du Tertre et du cimetière Saint-Vincent dans le 18ème arrondissement. Ces vignes, d’une surface totale de 1600m2, ont été plantées en 1933 par la Ville de Paris et sont composées d’environ 1800 ceps de 29 cépages distincts dont  75 % Gamay, 20 %  Pinot Noir, le reste en Seibel, Merlot, Sauvignon blanc, Gewurztraminer, Riesling…… En 2007, les vignes du Clos Montmartre ont donné 1150 kg de raisin, soit un tout petit rendement de 35 hectolitres à l’hectare. A faire décrocher un sourire de condescendance à n’importe…

Read More

Tandis que se préparent les nouvelles perspectives du bar du Meurice, dont on lui a confié les destinées (ouverture en décembre 2007), envisager le travail de Starck à Paris reste une chose complexe. Ici, il est curieusement peu populaire : ses restaurants (Bon) ferment les uns après les autres, après ses boutiques ou ses boîtes (Bains Douches). Ils viennent tous rejoindre le café Costes au seul registre des belles images (toujours très belles). Tandis qu’il pose sans relâche des repères très chics aux Etats-Unis (côte ouest) ou au Brésil (l’hôtel Fasano ouvert cet été à Rio de Janeiro), la capitale…

Read More

Bistro, bistrouille, bistroquet, troquet, mastroquet…Vient-il du Poitou, de Bresse, de Franche-Comté ou du Nord ? Ce qui est sûr c’est que le mot bistro puise ses origines dans les terroirs de France et non dans les plaines d’Ukraine…On retrouve souvent un petit bouge sombre et enfumé avec un dénominateur commun, celui de s’y faire servir et d’y boire du vin… plutôt mauvais. Mais l’ambiguïté du terme n’est pas simplement étymologique. Elle est dans son sens présent. Chacun a son idée du bistrot. Même si à l’heure où Nicolas Sarkozy emmène les syndicats étudiants dans les bistrots de chef, le terme,…

Read More

« Les vignes, je suis née dedans ! », lance spontanément Joëlle Barat. Née à Fleÿs, un des villages qui jouxte le célèbre Chablis, Joëlle a grandi entourée des ceps, du chardonnay bien sûr : « A 7 ans j’aidais déjà mes parents à la vigne, il fallait ramasser le bois en hiver, entre novembre et mars c’est beaucoup de travail manuel. » Et pourtant, devenir vigneronne n’a pas été un choix évident : « Jeune fille, je rêvais d’être cuisinière, mais c’était des études qui coûtaient cher… Les vignes n’étaient pas ma priorité. » Mais à la différence de…

Read More

Bercy possède quelques ceps de vigne rappelant qu’hier encore, ses entrepôts de vin étaient les plus importants de France voire d’Europe. Dans le jardin Yitzhak Rabin, situé dans le parc de Bercy (13e arrondissement), se trouvent, depuis 1996, 682 m2de vignes basses plantées en sauvignon et chardonnay et de 341 m2 de treille de raisin de table notamment de chancellor de Fontainebleau et muscat de Hambourg. Bercy était le point de passage obligé de la majeure partie des vins et eaux de vie qui étaient amenés dans la capitale par voie d’eau, principalement en provenance de Bourgogne et du Beaujolais.…

Read More