Auteur/autrice : Paris redaction

Et voilà ! comme chaque année, les deux trophées bistrotiers de Paris, se sont gentiment tirés la bourre. En toute confraternité. A l’heure où la France se caparaçonne chez soi, on aura noté que les deux cérémonies de remises se sont déroulées en pleine rue, sans policiers, avec moult dégustations bachiques, qui n’ont occasionné que de furieuses rigolades. Devant sa Grille Montorgueil, le 16 avril au soir, entouré d’une petite foule joyeuse, Laurent Nègre, détenteur de la Coupe du Meilleur Pot reprenait avec les Vidal du Sully, la chanson de son village des bords du Lot Aveyronnais, Saint-Geniez d’Olt. Le…

Read More

C’est un pimpant restaurant germanopratin devant le marché Saint-Germain baptisé… le Marché. Sa terrasse estivale en fait un des « spots » les plus attractifs de la place ! Ses patrons, deux Aveyronnais originaires d’Espalion, ont tenu pendant 25 ans le Café du Métro, rue de Rennes. Après plus d’un quart de siècle derrière le comptoir, ils ont décidé de passer à autre chose, de souffler et de rechercher un contact plus profond avec le client à travers la cuisine. Christophe Monnaye a métamorphosé l’ancienne pizzeria de la place en un lieu élégant qui a un côté littoral par ses…

Read More

 A l’œil, cette cuvée des Amouriès -référence à un ancien rendez-vous galant établi sur un terroir de Boutenac fait de grès et de galets roulés-  évoquerait presque un de ces fameux « vin orange» par sa pâleur saumonée. Il présente au nez des notes de pétales de rose, d’épices et de petits fruits rouges. Sa bouche est plus marquante et vivace – le recours au mourvèdre à 80% face au grenache- y est sans doute pour beaucoup. Un élevage sur lies fines de six mois en fûts ajoute à sa complexité. Sa trame fine et légèrement minérale semble son trait dominant.…

Read More

Avec un nom comme le sien, on pense évidemment à La Havane. C’est déjà la première vertu de ce rhum français de rappeler que l’embargo des USA sur Cuba est à l’origine d’une misère directe et qui s’infiltre dans le moindre interstice de l’économie cubaine. Pour le reste, cet Embargo signé par le domaine Les Bienheureux n’a rien de… cubain… En effet, ses géniteurs ont choisi de procéder à un assemblage audacieux de trois types de rhums jamais réunis, dit-on, jusqu’à présent : soit du rhum de mélasse – dit aussi rhum de sucrerie- originaire de Trinidad & Tobago, du…

Read More

A-t-il été ainsi nommé pour humidifier l’Arbre sec -de la rue éponyme ? En tout cas, quand on gratte, le site internet de ce restaurant du  Groupe Eclore – maison Rostang etc…- en parle comme d’une « taverne moderne »… Un oxymore et en tout cas, un curieux concept. Kezaco ? Est-ce un lieu où l’on  ne lape plus dans son écuelle et où le menton n’est plus gras ni le paletot souillé ? Ou encore un lieu où un bon flacon a remplacé le cruchon ? Seul un Villon moderne pourrait nous éclairer… La porte poussée, ce Liquide ne sent pas…

Read More

Pas mal pour un dimanche de mars pas très ensoleillé ! la Course des Cafés parisienne du 24 mars a attiré des milliers de spectateurs autour de l’Hôtel de Ville, venus applaudir ses 200 participants dont une trentaine de femmes et une cinquantaine d’apprentis. C’est Marc Fabre, vainqueur de six courses de garçons de cafés, qui a donné le signal du départ.  Les compétiteurs ont eu une approche toute fraîche de cette drôle de compétition qui n’avait pas eu lieu depuis 13 ans. Chargé d’un verre d’eau*, d’un café et d’un croissant, leur plateau ne devait en aucun cas être…

Read More

Entretien donné le 21 mars 2024 Quelle est votre réaction face au retrait de la proposition de la publication obligatoire du non fait maison ?  Choquant et scandaleux. Le communiqué commun émane de gens vendus aux industriels. Thierry Marx est un menteur. Il a déclaré sur CNews qu’il était bénévole et n’avait jamais été payé par des industriels, c’est faux. J’en veux pour preuve une publicité pour Elcone un industriel espagnol qui vend des plats aux restaurateurs. J’aimerais qu’il donne sa définition de la malbouffe. Lors des AG de l’UMIH vous ouvrez le débat sur ce point ? Je l’ai…

Read More

Pour la troisième fois, Anne Hidalgo a célébré les bistrots de la capitale en remettant la médaille de Paris à 60 patrons lors d’une cérémonie organisée le 15 mars dans les salons de l’Hôtel de Ville. Tous avaient été pressentis et sélectionnés par les membres de l’Association pour la reconnaissance de l’art de vivre dans les bistrots et cafés de France en tant que patrimoine culturel immatériel, présidée par Alain Fontaine, patron du Mesturet (Paris 2). La Maire de Paris a profité de l’occasion pour annoncer une permission de minuit pour les terrasses dites «estivales » – soit près de 4000- qui rouvriront le 1er avril. Au…

Read More

Quand ils descendent de leur mont Hortus, les Orliac, pionniers de l’AOP Pic-Saint-Loup, n’oublient ni leurs exigences, ni leurs talents. Et ce, fusse pour trousser dans la plaine une cuvée d’IGP Saint-Guilhem le Désert.  En témoigne cette Bergerie de l’Hortus qui assemble avec bonheur moult cépages blancs -sauvignon blanc, sauvignon gris, roussanne, viognier, petit manseng, chardonnay, muscat petit grain. Est-ce cette pluralité de caractères qui fait que cette cuvée rassemble nettement plus qu’elle ne clive ? Nez de fleurs blanches et de fruits jaunes, bouche toute en finesse avec un peu de gras. On pourrait se croire à la fois…

Read More

On a coutume d’associer le Ventoux au cyclisme et au vin. Enfant du Pays, Alexandre de Zordi souhaitait le relier également … à la bière. Cet ex-communicant de l’AOC Ventoux a ainsi créé la Brasserie du Ventoux en 2016. L’idée était née six ans plus tôt un jour d’excursion bretonne quand il était tombé sur une brasserie artisanale. En quelques années, il a créé une gamme de bières allant crescendo comme autant de bornes lors d’une ascension du Ventoux. En commençant par la « 1050, le Ventouret » à la fraîcheur acidulée, en passant par la « 1450 Tête de Chauve » à la…

Read More

Entre Lisieux et Pont-l’Evêque, le Château du Breuil est depuis des décennies bien connu des amateurs de calvados. La maison s’est mise aussi au whisky il y a quelques années et en a d’ailleurs profité pour s’abriter sous l’étendard de « Spiriterie Française ». D’ici quelques mois, près d’un quart de la production de cette distillerie pourrait être constituée de whiskys normands, avec près de 100 000 bouteilles. Si l’orge vient encore d’Angleterre, elle sera bientôt cultivée sur place avec 10 ha en propre à partir d’anciennes variétés d’orges françaises du XIXe siècle.  Parmi les trois single malts distillés et baptisés…

Read More

La Semmaris – l’aménageur du marché de Rungis- édifie un « temple du fromage ». Stéphane Layani, son PDG, a célébré la pose d’une de ses dernières poutres le 21 février. Ce pavillon écologique et ultra-moderne s’étendra sur 9 000 m2 et aura un carreau de vente de 6 000 m2. Il disposera de panneaux solaires sur son toit. Il sera concédé au Groupe Odéon, principal grossiste en fromages et produits laitiers de « Rungis », qui appartient à la coopérative des Maîtres Laitiers du Cotentin. Sur place, tous les fromagers rungissois ne se prosternent pas devant ce nouveau « temple ». En pointe, l’opposant déclaré…

Read More