Paris redaction

Son nom lui vient de l’altitude du col de Mollo en Roussillon sur les flancs duquel sont plantées les vignes. Soit un terroir de sols de schistes bruns aux pentes abruptes plongeant vers la mer qui impose des vendanges manuelles. Assemblage de mourvèdre -dont on sait que c’est un cépage qui aime voir la mer – de syrah et de grenache noir pour un vin puissant et bien équilibré. Il est produit par la famille catalane Jonquière d’Oriola qui aligne 27 générations de vignerons implantés localement depuis 1485… Ce vin a une robe pourpre foncée. Ses arômes renvoient à un…

Read More

Oubliez le stress et les angoisses du monde moderne, plongez dans une Grande Sieste. Baptiser ainsi une gamme de vins ne signifie pas forcément que ces derniers font ronfler … La preuve avec cette Grande Sieste en rouge et vin de France, réalisée à Aniane sur les contreforts du Larzac, assemblage de syrah et de grenache. Ce vin aux arômes de fruits rouges bien mûrs a de la chair, de la tendresse. Il est marqué par des notes de cerises bigarreaux à l’eau de vie. Sa finale poivrée laisse place à une légère amertume bienvenue qui le destinera par exemple…

Read More

A sa façon, le prix Wepler – Fondation La Poste dont c’était la 25ème édition le 14 novembre a encore démontré toute sa singularité en couronnant le premier roman d’un auteur non issu du sérail littéraire… «Etre fils et petit-fils de commerçant distingué dans une brasserie ça fait quelques chose» a confessé Anthony Passeron petit-fils de boucher de l’arrière pays niçois. Avec un roman bâti autour d’un drame familial sur un oncle décédé du sida dans les années 80, contracté par l’injection d’héroïne. Le livre restitue le sentiment de vertige qui dominait à l’époque face à l’apparition de ce nouveau…

Read More

Avant d’attaquer l’ascension vers le Sacré-Cœur par la piste Lepic, cette Mascotte pourrait faire figure de camp de base. Celui où l’on se requinque tellement bien parfois que l’idée de gravir la butte peut s’évanouir tout naturellement… La Mascotte est en effet une institution de la rue des Abbesses aussi âgée dit-on que la Tour Eiffel. Elle est dans la même famille depuis près de six décennies. Le père de Thierry Campion, pur bougnat de l’Aubrac Aveyronnais, avait repris cette affaire de quartier en 1965… A l’époque, l’endroit populaire abritait qautre billards dans la salle du fond. Sous la houlette…

Read More

Dans le genre vins de soif, de comptoir et de joie, les cuvées de la Famille Fabre Gouyric tombent à point nommé. On ne se prend pas au sérieux mais on n’oublie pas d’où l’on vient. Il y a donc quatre cuvées baptisées de prénoms fleurant bon une France de la Belle Epoque : Fernand, Marcel, Charles et Marie-Rose. Justement de cette période où les vins du Languedoc ont enfin atteint les troquets de Paris grâce au chemin de fer. Peut-être est-ce donc inconsciemment un retour aux sources pour ces familles languedociennes établies depuis des décennies au Domaine de Rhodes…

Read More

En matière de massification, c’est sûr les Chinois nous écrasent ! Ainsi en va-t-il de cet « hôtel à cochons » de 26 étages sur le point d’ouvrir à côté de Wuhan (ville d’origine du Covid ?- NDLR ). Ce grand bâtiment rouge d’un coût de 580 millions d’euros est destiné à recevoir 25 000 porcs par niveau… Il s’agit de faire en sorte que les animaux ne soient au contact avec aucun virus. A commencer par celui de la grippe porcine qui a motivé l’abattage de dizaines de millions de cochons chinois ces dernières années. A voir les reportages des chaines…

Read More

Ces « Intrépides », ainsi qu’elles se sont justement baptisées, sont trois amies vigneronnes languedociennes, dont les domaines forment une sorte de triangle entre les AOP Saint-Chinian, Terrasses du Larzac et Picpoul. On serait presque tenté de parler de sororité vinicole à les entendre évoquer la complicité de femmes qui les guide dans leur démarche. Membres de l’association Vinifilles d’Occitanie, elles ont décidé d’unir leurs forces et de faire valoir une approche qui transmet l’émotion du vin en conjuguant au présent expression du terroir et respect de la nature. Sans craindre de briser quelques totems et tabous… Ainsi en va-t-il par exemple…

Read More

A feuilleter son bel ouvrage «  Au bonheur des bistrots» préfacé par François Morel on se dit que Pierrick Bourgault a plutôt le bistrot joyeux, qu’il aime les trombines et les trognes heureuses ainsi que les couleurs pétantes du formica des troquets de province. En le parcourant, on pense au film « Un air de famille » de Cédric Klapisch avec le tandem Jaoui-Bacri.  Bref son truc n’est pas de cultiver la triste solitude d’une buveuse d’abstinthe de Degas mais plutôt de témoigner des moments de bonheur du quotidien offerts par le bistrot surtout quand l’accordéon s’y met.  On notera que les brasseries…

Read More

Pour un peu on penserait à un rhum pour boucanier des îles revenu en son pays natal de Breiz qui chercherait un peu de douceur après une vie à subir la houle…Avec ce punch signé BreiZ’île, il pourra trouver le réconfort. Soit un rhum vieux de Guadeloupe vieilli en fûts de chêne, auquel on a rajouté du miel de Bourdaine récolté dans les Landes réputé pour sa douceur et ses vertus digestives. L’ensemble est très réussi et développe des arômes de sous-bois surmontés d’une pointe de balsamique. L’équilibre et la douceur s’installent vite au palais. Ce punch au miel de…

Read More

Plus que jamais l’époque exige d’avoir des tripes… En ce mois de novembre, on sera bien servi. Comme chaque année, la profession des Tripiers lance une campagne de mise en valeur des abats dans les bistrots et promeut des recettes innovantes. Beaucoup d’eau a coulé sous les ponts depuis l’épisode de la « vache folle » dans les années 1990. Avec l’interdiction des abats qui s’en est suivie, on avait pronostiqué la disparition des tripiers pour toujours. Ils sont pourtant encore bien là. On en compte encore 70 en Ile-de-France. Des « purs » (pas des bouchers-NDLR) « qui vivent bien » selon les grossistes. …

Read More

On peut être ancré sur les vieux cépages et dans un même geste briser les carcans culturels du vin ! Ainsi en va-t-il d’Elia produit par les vignerons gascons de la coopérative Plaimont. Un vin blanc frais et très « agrumé » entre citron et pamplemousse. Un 100% colombard ne dépassant par les 9° vendu en bouteille ou… en canette d’aluminium.  Sa cible ? Des jeunes recherchant  un vin léger et aromatique pour un apéritif, un festival de rock ou un pique-nique et qui se moquent sans doute comme d’une guigne des différences entre AOP, IGP ou Vdf.  Avant d’y voir un…

Read More

Les épreuves du Grand Prix de France de la Charcuterie Artisanale se sont tenues dimanche 23 octobre au Marché Bières et Saveurs de Nancy. C’est Corentin Merville de la Charcuterie Arnaud Nicolas (Paris 7e) qui a décroché le premier prix. Il a été suivi par Jules Gallet de Gastronomia (Dion) et Clément Cidère de la Charcuterie Denjean (Aix-les-Bains). Au menu des épreuves, un pigeon farci aux cèpes mais aussi des bouchées nomades façon Street Food.

Read More