Author: Paris redaction

Il a défrayé la chronique avec son cognac ABK6 vite devenu une référence. Francis Abecassis récidive avec sa vodka Grands Domaines qui a décroché la médaille d’or aux “World Drinks Award” de Londres. Produite sur le mode bio, elle est élaborée à partir d’un blé tendre d’hiver cultivé en Camargue sur les rives du petit Rhône. Les céréales sont récoltées au début de l’été et laissées à l’air libre plusieurs jours pour être séchées naturellement par le mistral qui balaie le Delta du Rhône. Chaque étape est ensuite réalisée minutieusement, la fermentation, la distillation, la filtration et la mise en…

Read More

La vente à emporter de boissons alcoolisées par les bars et restaurants est interdite en Ile-de-France depuis le 4 avril. C’est un nouveau coup dur pour les cafés et les restaurants. La mesure a été annoncée le 1er avril par le Premier ministre, Jean Castex qui souhaite ainsi « prévenir tout rassemblement et tenter de limiter la circulation de l’épidémie de coronavirus » . Certes, les restaurants ne font plus les mêmes marges sur les vins et spiritueux qu’en “temps normal”, notamment à midi car la vente se limite principalement aux solides mais ils pourront continuer à vendre de l’alcool…

Read More

Pour fêter le jour de “l’ouverture”, ce sancerre du Clos du Roc pourrait être opportunément débouché par les patrons de bistrots qui remplissant allègrement les ballons des clients relanceront la vie des zincs… La cuvée est issue de parcelles de Saint-Satur. De ces plus beaux coteaux de l’appellation Sancerre, de terroirs à silex où s’épanouit un sauvignon bichonné par l’artisan vigneron Florian Mollet. Il n’en n’a pas que… dans les mollets mais puise inconsciemment son inspiration dans le travail des moines augustins de l’abbaye de Saint-Satur. Ils l’ont précédé sur les mêmes coteaux, il y près de six siècles. Ce…

Read More

Sacré côt. C’est ainsi qu’on appelle le malbec sur les rives de la Loire autour de Tours. Sa palette d’expression, à commencer par la couleur de sa robe et sa fluidité, le distingue de son homologue de cahors. Le Touraine Amboise de Xavier Frissant, viticulteur à Mosnes depuis huit générations et en conversion au bio depuis 2018, est sur ce point une bonne illustration. Pour la bouche, cette « Orée du bois » aura bien du mal à dissimuler de même son origine ligérienne. Il provient de vignes d’une parcelle de 4 ha dominant la Loire et entourée de bois. Les…

Read More

Ah le charme des bistrots clandestins ! Plutôt que de manger dans la rue ou à son bureau devant son écran ou pire dans une camionnette moteur tournant comme le font bien des artisans et ouvriers transis de froid, pourquoi ne pas pousser la porte d’un “clandé” ? A Marseille, nous dit-t-on avec ce soupçon d’exagération méridionale, un bistrot sur cinq s’y serait mis. A Paris où il y a moins de ruelles, c’est plus corsé… Et il vaut mieux avoir une arrière-salle, une entrée de service plus discrète et des voisins « compréhensifs ». Ce qui n’est pas fréquent,…

Read More

Ce Pottoka, du nom du poney sauvage du Pays Basque, n’est pas la mule du Pape d’Avignon…Visiblement, il ne vous réserve pas un coup de sabot en fourbe. Même par temps de Covid, ce bistronomic de la petite rue de l’Exposition près du Champs de Mars, n’a pas baissé le rideau. Sébastien Gravé, son fondateur, est parti fonder un restaurant à Bayonne. Il a laissé ses fourneaux à son associée landaise, Louise Jacob. La cuisinière ne supervise plus une équipe de 14 personnes comme aux beaux jours ante-corona… « Du fait de notre emplacement, nous n’avions pas beaucoup de touristes parmi…

Read More

La gamme de bordeaux baptisée La Mauvaise Réputation ne passe pas inaperçue. La démarche initiée par le groupe coopératif Terre de Vignerons mêle l’humour et sans doute, une petite dose de ras-le-bol contre un « dégoisement » pratiqué parfois sans mesure contre les bordeaux en général. Ce fameux “bordeaux bashing” né dans la foulée de la généralisation présumée d’un «fameux  goût Parker » et d’un boisage systématique des vins. Avec cette Mauvaise réputation, Terre de Vignerons entend bien aussi frapper la rétine et le palais des “millenials”, les 25-35 ans. D’où trois cuvées avec des boutelles illustrées de photos marquantes d’épisodes de la…

Read More

Bourgogne Sud est-il représentatif d’un changement à l’œuvre chez certains bistrots de la capitale qui anticipent l’après-Covid ? C’est maintenant, se disent-ils, qu’il faut faire flèche de tout bois et dépasser le stade du click and collect improvisé et dicté par la nécessité de couvrir ses frais fixes (parfois lestés des lourdes commissions pour UberEats et consorts). Alors, pourquoi ne pas concevoir un espace adapté et pérenne où vendre des bouteilles de vignerons amis ainsi qu’une petite restauration à emporter afin d’élargir sa clientèle ? Une sorte de delicatessen* à la bourguignonne. Le tout, sans perdre la convivialité du bistrot.…

Read More

Pierre Négrevergne n’a pas laissé tomber ses marmites. Il sait bien que c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleurs soupes … Et pas seulement. Dans son Auberge Pyrénées-Cévennes, il continue à mitonner la blanquette de veau à l’ancienne ou la tête de veau ravigote sans oublier le cassoulet fétiche de la maison (26,90 €). Tête de veau sauce ravigote de l’Auberge Pyrénées-Cévennes Pierre Négrevergne et sa blanquette On peut les commander et les retirer ou se les faire expédier. Comme le bonhomme a plus que des fidèles -carrément des adeptes- ces derniers lui commandent de la France entière.…

Read More

Selon le Point, les restaurants pourraient rester fermés jusqu’au 6 avril au mieux et les bars et cafés jusqu’à début juin. L’info va plomber un peu plus le moral des professionnels. En cause notamment le variant anglais du virus, beaucoup plus contagieux et qui devrait connaître son plein essor en France début mars. Désormais, beaucoup redoutent que ce ne soit pas 30% mais plutôt 40% – voire 50% – des établissements qui déposent le bilan. Sans parler évidemment des conséquences en cascade pour les fournisseurs, à commencer par les brasseurs … Et ce, malgré les mesures de soutien de l’Etat…

Read More

Un coup de Montlouis ne fait pas de mal. A fortiori dans un janvier sous couvre-feu covidien… Car à Montlouis, si on travaille le chenin dans tous les styles, on sait surtout le faire pétiller avec grâce et naturellement. Le “pétillant originel” est d’ailleurs une spécialité locale. Le terme originel fait référence à l’antériorité de la méthode par rapport à la technique champenoise qui nécessite un ajout de sucre. Dans le cas présent, seul le gaz de la fermentation alcoolique est utilisé. Lancée en cuve ou en barrique, la fermentation est bloquée par le froid et redémarre une fois le…

Read More

Michel Forever est le “porteur de bonnes nouvelles”. Le patron du cabaret “La Main au Panier” est fidèle à sa réputation frétillante – il ne s’est pas couché assure-t-il depuis 2004. Et c’est – bondissant – qu’il débute 2021, entouré de clodettes pétillantes en haut de Montmartre. Rien de cérébral, juste la bonne humeur d’un tube disco aux sonorités des années 70. Ça vous met la banane et un air dans la tête pour la journée comme une chanson de Cloclo ou de Michel Delpech. La Bonne Franquette, lieu du tournage, plantée en haut de Montmartre participe à la gaité…

Read More