Paris redaction

• Mettez à bouillir 1 litre de lait avec les 100 g de sucre et la gousse de vanille. • Retirez du feu, laissez refroidir, enlevez la gousse de vanille. • Ajoutez au lait les 3 jaunes d’oeuf et le blanc d’oeuf. • Mélangez et versez dans un compotier. • Faites prendre votre crème au four au bain-marie pendant 20 minutes. Préparation : 5 minutes Cuisson : 25 minutes Les ingrédients • 1 litre de lait • 100 g de sucre • 1 gousse de vanille • 3 jaunes d’oeuf • 1 blanc d’oeuf

Read More

On connaît les Pessac-Léognan pour leurs rouges amples et concentrés. Mais les blancs méritent le détour pour leur finesse et leur élégance. Ainsi, le bien nommé Château de France consacre avec bonheur 4 de ses 44 ha à produire des raisins blancs. Arnaud Thomassin, son propriétaire en extrait une cuvée blanche lumineuse ( 80% de sauvignon et 20% de sémillon) d’une finesse remarquable. Arômes floraux, bouche d’agrumes confits surmontée d’une pincée de poivre blanc avec une touche de salinité en finale, on se croirait presque à l’Alhambra de Grenade. Parfait pour sublimer un carpaccio de saint-jacques ou une lotte à…

Read More

Les plats emblématiques La flamiche : c’est certainement l’un des plats les plus emblématiques de Picardie. Cette tarte utilise la pâte brisée et un mélange de crème et d’œufs en ajoutant des poireaux le fromage de la région, le maroilles. La cuisine du Nord-Pas-de-Calais se compose de nombreux plats typiquement flamands. Il s’agit du coq à la bière ou du waterzooï. Il s’agit d’une sorte de ragout de poulet  ou de poisson avec une sauce à la crème et servi accompagné de ses petits légumes. Les moules frites : Il s’agit là d’un plat typique de Lille. On retrouve ce plat…

Read More

Les desserts La Bretagne est aussi très connue pour ses gâteaux bretons qui regorgent de beurre. Parmi les plus connus le  kouign amann, débordant de sucre et de beurre et le far breton, moelleux à l’intérieur, boursouflé à l’extérieur. A base de farine et d’oeuf, il dégage des arômes de cannelle, de pomme ou de pruneau. Autre spécialité bretonne : les crêpes qui font la joie des touristes dans les cafés parisiens. Très faciles à réalisées, les cafés les proposent salées (servies avec du jambon, du fromage, un oeuf) ou sucrées (avec du chocolat, de la chantilly …). Comme pour les pizzas on…

Read More

Le sel de Guérande est l’un des premiers produits du terroir à être devenu à la mode. Dans les bistrots on sert de la fleur de sel de Guérande (sel plus fin que  le gros sel) dans une petite coupelle pour saler la viande de boeuf ou encore les os à moelle. Une pincée de ce sel relève en effet la saveur de bonnes viandes de race Aubrac ou Salers. Elle est très appréciée par les grands cuisiniers. Le sel de Guérande est réputé pour son extrême concentration en oligo-éléments, notamment magnésium, calcium et sa pauvreté en sodium. Après avoir…

Read More

•Préchauffez votre four à 200° (thermostat 7). • Dénoyautez les cerises. • Battez les 6 oeufs en omelette avec une pincée de sel. • Ajoutez 100 g de sucre et le sachet de sucre vanillé puis 100 g farine. • Ajoutez peu à peu le1/4 de litre de lait. • Versez les cerises puis la pâte dans un plat que vous aurez préalablement beurré. • Faites cuire 45mn. • Servez tiède. Pour 8 personnes Préparation :30 mn Cuisson : 45 mn Les ingrédients : • 750g de cerises bien mûres • 100g de farine • 100g de…

Read More

Sans les campagnes napoléoniennes, le champignon de Paris ne s’appellerait pas ainsi… C’est en effet un réfractaire au service de l’empire, qui caché dans une carrière, trouva le moyen de faire pousser des rosés des près -agaricus bisporus- sur du fumier de cheval. A cette époque, les carrières ne manquaient pas à Paris. Ainsi de Passy à Montrouge en passant par Châtillon, la culture en carrière se multiplia car elle permettait de s’affranchir de l’aléa météo. Ce qui explique accessoirement que  Paris donna son nom au champignon. Le sud de l’Aisne et de l’Oise s’est fait une spécialité des champignons…

Read More

Pas loin de République, sur le quai de Valmy, la Marine a toujours été fidèle au poste. En fait de gars de la Marine c’est Hervé, un Picard qui en veut et qui impulse son rythme à cette belle affaire, tandis qu’aux fourneaux, le Bourguignon, Jean-Philippe ne démérite pas à décliner du classique bistro mais de saison (bœuf carottes sauté d’agneau aux pruneaux et amandes blanches, filet de dorade beurre blanc) pointant çi ou là une petite touche de fantaisie colorée comme une salade de briques de chèvre chaud. Car la Marine, outre son beau cadre bistrot avec moulures au…

Read More

Si les prix pratiqués par les bistrots sont libres, l’affichage des prix est par contre obligatoire tant à l’intérieur qu’à l’extérieur des établissements. Si les prix que vous allez pratiquer sont libres, (rien ne vous empêche de facturer un café 2,20 euros alors que votre voisin facture 1,60 euros ou l’inverse), l’affichage des prix est par contre obligatoire tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de votre établissement. Vous êtes tenu d’afficher à l’extérieur de votre établissement la liste des menus ou cartes du jour, et ce pendant « toute la durée du service et au moins à partir de 11 heures et…

Read More

Sandrine Darriet-Froléon du château Dauphiné Rondillon a conçu un bento pour servir d’écrin à son Loupiac. Le bento, c’est cette boîte utilisée par les Japonais pour emporter leurs déjeuners. Pas d’anguilles fumées dans celui-ci mais un 50 cl de liquoreux millésimé 2002 accompagné de wasabi pistachios et de crackers au Nori légèrement salés pour faire la douceur du loupiac. Ce faisant la maîtresse du Château Dauphiné Rondillon fait d’une pierre deux coups. Elle rajeunit la cible de son loupiac en l’extirpant des codes antiques du vin d’accompagnement du foie gras. Et, en le distribuant chez Lavinia, elle suscite…

Read More

A l’assaut du Mont Brouilly !  Il faut avoir de bons mollets pour vendanger au domaine Thivin. Et pour cause une grande partie des pieds de vignes s’alignent sur les pentes du Mont Brouilly. La famille Geoffray exploite 28 ha en Brouilly et Côte-de-Brouilly. Au fil des ans, ils ont soigné leurs méthodes culturales en diminuant au maximum le recours aux produits « phyto ». Culture des haies, labours, culture de graminées entre les rangs pour offrir un refuge aux prédateurs de prédateurs. «La technique est l’ennemie des vins de terroir» explique inlassablement les Geoffray pour souligner le minimum d’intervention durant la vinification.…

Read More

Ce vignoble s’étend sur 12 km de coteaux inclinés à 30% bien exposés non loin du lac du Bourget. Il surplombe la plus grande peupleraie de France. Derrière la belle apparence des lieux, l’avenir est lourd d’incertitudes pour la coopérative locale, la Cave de Chautagne. 52 vignerons apportent encore leurs raisins à la cave mais la plupart sont des double actifs. Ce vin est classé A.O.C. Cru de Chautagne depuis 1973. Le vignoble de la Cave de Chautagne comprend environ 135 hectares, il se situe uniquement sur les coteaux de la zone, avec des pentes pouvant avoisiner les 30% d’inclinaison.…

Read More