2016, des vacqueyras prometteurs

0

2016 s’annonce comme un grand millésime en Vacqueyras. Un des meilleurs assure-t-on sur place, en termes de richesse aromatique et de potentiel de garde. Reste qu’année après année, face à la puissance « alcooleuse » de certaines cuvées, on en vient à se demander comment Vacqueyras parviendra à surmonter les défis du  réchauffement climatique…

«C’est à croire que la puissance est devenue un handicap» confie Igor  Chudzikiewicz du domaine des Amouriers. Bien des vignerons sur place en conviennent : les amateurs de tannins fins et de fraîcheur semblent plus nombreux chaque année. Et ce n’est pas un hasard si ce sont souvent les femmes qui font bouger les choses ici aussi. Des vigneronnes locales nombreuses à travailler la finesse des tannins et la fraîcheur plutôt qu’à rechercher des maturités poussées.

Pas question pour autant de jeter le bébé avec l’eau du bain. Il en va du Vacqueyras comme des plats de gibiers aux sauces épaisses. Ils appartiennent aux traditions mais même à l’heure des veggies, on appréciera toujours comme un don du ciel un vacqueyras bien charpenté et oublié quelques années en cave pour accompagner un déjeuner de chasse bâti autour d’un lièvre à la Royale. Sans oublier l’enchantement procuré au chasseur des Ardennes dégustant chaque jour son sanglier comme Bugs Bunny ses carottes…

 

Sélection

Domaine des Amouriers Signature Rouge 2015

Nez de fruits noirs surmuris, pointe d’épices. En bouche, attaque toute en fraîcheur marquée par des tannins bien présents mais civilisés qui lui apportent cette structure sans contrarier votre palais. Il sera mis en bouteille cet hiver.

www.amouriers.com
Prix départ cave : 11€ TTC

 

 

Domaine de la Fourmone – Les Ceps d’Or, rouge 2012

Une robe intense, nez envoûtant de fruits rouges et noirs pour ce nectar issu de grains de grenache produits par de vaillantes vignes quinquagénaires. En bouche, fraîcheur, amplitude et délicatesse. Large palette d’arômes passant du réglisse au cumin. Une touche féminine revendiquée et un rapport qualité prix qui tient la route.

http://www.domaine-la-fourmone.com/
Prix TTC départ cave : 15€

 

 

 

 

 

Alain Ignace – Sous la robe 2014 

Nez de prunes et de mûres. Une bouche fraîche toute en rondeur avec une trame serrée. Assemblage de syrah, grenache, mourvédre. Ces deux derniers ayant fermenté ensemble.

http://www.vignobleignace.com/
Prix TTC départ cave : 16€

En savoir plus sur Alain Ignace

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.