Auteur/autrice : Laurent Bromberger

C’est un endroit à part. Un lieu réconfortant qui évoque un peu la salle d’un château fort avec sa solive et ses pierres de taille. Sur les murs, comme si on dominait les remparts, des vaches. Ce sont les fameuses ferrandaises. Cette petite race qui a failli disparaître et pour laquelle le maître des lieux, Gilles Lamiot, se bat depuis près de 20 ans pour soutenir la filière en commandant des bêtes aux éleveurs. Dans les restaurants dits de terroir et orientés vers le bio, ce Maître Restaurateur se pose là. Patron à l’ancienne, il fait lui-même « son Rungis » à…

Read More

Sur la rue du Commerce, c’est une brasserie plus que centenaire. On pourrait presque passer devant sans la voir. Il ne faut pas se fier à sa devanture sombre et ne pas craindre de s’enfoncer dans ses entrailles. Car, au bout du couloir, ce n’est pas l’ombre mais la lumière qui tombe du ciel – en tout cas en journée- révélant une brasserie épatante avec deux étages de galeries. Comme un céleste présage… En haut, juste sous la verrière, un tableau interpelle. Ce n’est ni un Mirage ni un Mystère… C’est le profil de Marcel Dassault dit aussi « Tonton…

Read More

La part des potagers en Ile-de-France a fondu en trente ans au détriment des grandes cultures, comment envisager leur développement ?  La diversification agricole est vraiment en train de se développer en Ile-de-France. Il y a eu un coup d’accélérateur avec le Covid. Les enfants d’agriculteurs ont préféré se confiner chez leurs parents plutôt que de rester dans leurs appartements de centre-ville. On a assisté à un mouvement de retour à la terre de jeunes. La Région les a aidés dans leurs projets que ce soit pour les ventes à la ferme, la création de poulaillers, de vergers ou de…

Read More

Les pigeons clichois devront trouver un nouvel abri. Après 40 ans d’abandon et de nombreux projets jamais aboutis, la Maison du Peuple de Clichy s’apprête à connaître une deuxième vie. La pose de la première pierre de sa réhabilitation s’est faite en grande pompe le 25 janvier. Ce bâtiment de 4000 m2 accueillera fin 2025 les Manufactures (chocolat, glace, biscuit, café) et les bureaux du Groupe d’Alain Ducasse. Il y aura également un restaurant « bouillon » ainsi qu’une « Table du chef » voulue par Alain Ducasse comme une « Villa Médicis de la cuisine mondiale ». En écho, Valérie Pécresse, présidente de la Région…

Read More

Après 13 ans d’interruption, la course des serveurs est de retour à Paris. Ne l’appelez plus Course des garçons de cafés. Le nom est déposé. Cette contribution des bistrots parisiens aux JO qui devrait se tenir le 24 mars s’appellera officiellement « Course des Cafés par Eau de Paris »… du nom de son sponsor quasi-exclusif. La régie publique de l’eau parisienne aurait investi quelques dizaines de milliers d’euros dans l’opération … Pour les bistrots et leurs patrons, cette course ressemble à une « course de carafes d’eau ». On sait l’affection qu’ils leur portent… Surtout quand les plus anciens se…

Read More

C’est un Bon Coin qui souffle cette année ses 120 bougies. Petit troquet d’angle, travaillé à l’ancienne, dans une rue un peu excentrée du 5ème arrondissement de Paris. Le genre intime et inspirant pour un couple d’amants enflammés par la foudre ou pour un flâneur parisien en quête d’une halte chaleureuse et d’une bonne assiette à savourer sans musique assourdissante ni voisins de table hâbleurs. Ajoutez à cela une équipe aux petits oignons pour les clients. L’endroit appartient à Julien Guillut, c’est un de ces entrepreneurs-restaurateurs à la tête de quelques petites affaires à Paris. Avec son chef, Emmanuel Chanois,…

Read More

Avec cette 5ème édition, ce Wine Paris & Vinexpo Paris (sic ! )  approcherait-il la maturité ?  En 2023, 36 334 visiteurs s’y étaient rendus. Cette année, l’objectif est fixé à 40 000. Quant aux exposants, ils seront plus de 4000 (contre 3400 l’année dernière). On est encore loin des 5700 exposants (chiffre 2022) du ProWein de Düsseldorf qui se tiendra début mars. Sans tomber dans le chauvinisme primaire, on a toujours du mal à avaler que le premier salon mondial du vin se tienne chez nos amis allemands -amateurs de bières- au lieu de la Ville Lumière qui boit…

Read More

Et si c’était un peu grâce à ce Petit Saint-Benoît qu’il restait encore un peu du grand Saint-Germain ? Connaissant la frénésie du quartier à cavaler derrière le veau d’or de l’hyper-luxe, c’est le genre d’affaire dont on redoute qu’elle ne soit transformée en un clin d’œil en boutique de prêt-à-porter ou en Starbucks. Mais non ! la petite brasserie de quartier née en 1901 survit vaille que vaille. Sa longue devanture en boiserie en atteste. Et une fois la porte poussée, tout respire la patine des ans. Avec meuble range-serviettes, miroirs piqués et vieux comptoir de zinc sans oublier…

Read More

Ça commence à se savoir. Claude Perraudin est à la retraite. C’est d’ailleurs ainsi qu’il a baptisé son nouveau restaurant rue de la Convention, deux ans après avoir laissé son « Père Claude » de la Motte-Picquet. «Ici, je suis devenu fonctionnaire, j’ai mes week-ends ! » blague-t-il. Cette « Retraite du Père Claude » a l’apparence d’un petit bistrot sur la longue artère qui se remplit d’autant plus rapidement que les fidèles de Claude n’ont pas manqué de se refiler l’adresse. Nous ne sommes pas au Plaza… Ainsi, aussi incroyable que cela puisse sembler, le chef est en cuisine.…

Read More

Pauillac ou Saint-Estèphe, il y a des choix plus cornéliens … D’autant que l’un n’exclut pas l’autre. Au contraire. Surtout quand il s’agit de nobles cuvées. Les plus sages vous diront de les oublier en cave. Au risque de voir un jour « Ivan » les vider… Pauillac : Château Pédesclaux 2020 Dans son assemblage, le cabernet sauvignon domine à 56%, suivi du merlot à 34%. Cabernet franc et petit verdot se partageant le « solde ». Le nez signale son pauillac avec ses arômes de boîte à havanes mâtinés d’une touche de poivre vert. La bouche surprend par sa concentration et ce côté…

Read More

C’est le genre de petite adresse qui ne s’oublie pas. Un petit repaire où l’on (re)vient se régénérer d’une cuisine stimulante, imaginative et savoureuse qui ne craint pas des accords inédits entre produits et textures. La réalisation de cette cuisine du chef napolitain de Fransesco Fezza et de son équipe s’observe à bout portant dans ce mouchoir de poche. En salle, Bernardo a cette cordialité du Napolitain et le sens du service mâtiné d’un soupçon « d’exagération» comme on le voit encore en Italie. Le bonhomme ne manque pas d’arguments pour vous détendre le palais. Comme ce côtes du Rhône blanc…

Read More

Pour Laurent Bihl, le bistrot n’est pas un objet théorique. Il en pousse la porte à raison de cinq ou six fois par jour. Il y boit un coup avec ses copains, y écrit ses bouquins et corrige les copies de ses étudiants. Une chose l’agace : celle de voir son livre placé par les librairies dans le rayon gastronomie. Ce livre, c’est un passage de témoin qui suit le travail de votre père ?Oui. Mon père, Luc Bihl-Willette était spécialiste des lois sur les débits de boissons et l’avocat des bistrots parisiens. Il avait écrit « Des tavernes aux…

Read More