2 établissements CHR sur 3 craignent de disparaître.

0

Les 4 organisations professionnelles représentatives du secteur, le GNC, le GNI, l’UMIH et le SNRTC, ont conduit une enquête après le second confinement. 6 600 entreprises de toute la France ont répondu à l’enquête, dans une proportion de 80% de cafés, bars et restaurants et 20% d’hôtels.
65.8% des professionnels ont déclaré craindre que le 2eme confinement ne conduise à la fermeture de leur établissement.


Pour eux les dossiers prioritaires à traiter par le gouvernement sont :
– L’exonération des charges sociale pour toute l’année 2020 pour 76,5% des interrogés.
– L’indemnisation du chef d’entreprise (qui ne bénéficie pas du chômage partiel) et les loyers pendant les périodes de confinement pour 55% des professionnels
– Les assurances (pour 53% des professionnels), la prise en charge des congés payés acquis par les salariés sur les périodes de chômage partiel (pour 42% des professionnels) et l’accès au Fonds de Solidarité pour toutes les entreprises (pour 28% des professionnels) complètent les demandes principales.

Share.

Comments are closed.