L’Arsenal, pur bistro sixties à Paris

0

Il y en a certains que le bannissement des autos sur l’artère Saint-Antoine/Rivoli ne contrarie pas. A l’exemple des clients de l’Arsenal, bistrot indéboulonnable à la déco années 60. Son patron, pur bougnat du Rouergue, a su s’adapter à la nouvelle donne sans se trahir.

Jean-Paul Azémar a posé sur la chaussée d’énormes pots de lauriers et des rocking-chairs. Le lieu est digne d’un “after de surfers”. Et pourtant, il continue à filer l’aligot Jeune Montagne. Même en plein été. Car sa recette et son savoir-faire n’ont rien d’artificiels.

Le comptoir est un poste d’observation idéal de cet attachant bistrot. A fortiori si on fait face à une généreuse planche lestée d’une bonne charcuterie cantalienne et d’un saint-nectaire voluptueux. De là, on peut mesurer la maestria autant que le potentiel facétieux du patron tout en échangeant en complices avec d’autres accoudés.

La clientèle de ses habitués l’a sauvé de la désertification touristique …Outre l’aligot, on peut tomber en plat du jour dans la formule du midi (12,70€) sur de belles spécialités du répertoire tripier. A commencer par de bons rognons flanqués d’une purée savoureuse. Pour les fringales, une palette de belles omelettes et pour les ogres, des spécialités roboratives du Cantal et de l’Aveyron que le père Azémar cuisine comme personne à l’exemple de cette frétillante truffade servie avec un jambon de pays.

Rognons

En dépit de son nom, l’Arsenal ne fait pas exploser le portefeuille. Au contraire. Café au comptoir à 1€, cuisse de canard au poivre à 10,30 € et la part de quiche au chèvre à 9,30€. La charcuterie est cantalienne d’un gars plutôt doué de Veinazes. Les vins au verre (15cl) voisinent avec les 3,5€ et la bouteille de vin du mois ne dépasse pas les 15€ … Et sur ce point, le patron ne manque pas de surprises. Ainsi extirpe-t-il par exemple un petit sauvignon de la Famille Laurens, vignerons à Marcillac (12) qui étire les babins avec bonheur.

L’Arsenal

– 36 rue Saint-Antoine – 75004 Paris
Métro Saint-Paul ligne 1
Ouvert 7 jours sur 7 de 7 à 23 heures
Formule midi : entrée-plat ou plat-dessert, 12,70€

Share.

Comments are closed.

Comments are closed.