Browsing: A table !

A table ! Comment choisir un bon bistrot à Paris où la cuisine est faite maison. Choisir un bon établissement avec un chef et patron en procédant par quartier ou par spécialités.

Ce Père Claude est un restaurant à l’ancienne. Une affaire incarnée par un patron-chef, Claude Perraudin. Quand on pousse la porte, c’est sur lui qu’on tombe. Derrière son comptoir, il évoque un batteur de Big Band. Face à sa plancha, il fait…

Quelle meilleure façon de relancer une grande brasserie de quartier que d’y convier une bande de copains francs-mâchons au petit matin façon de conjurer les souvenirs de solitudes covidiennes ! C’est ce qu’a fait début juillet le Mâconnais Gilles Breuil. Non content…

«Il est l’Or, quelle Or est-il…» Don Salluste, interprété par Louis de Funès dans la Folie des Grandeurs, aurait sans doute apprécié Patrick Laur… Néo-bougnat monté en 1986 de ses causses d’Aveyron, Patrick a fait son trou à Paris en jouant parfois…

Il y en a certains que le bannissement des autos sur l’artère Saint-Antoine/Rivoli ne contrarie pas. A l’exemple des clients de l’Arsenal, bistrot indéboulonnable à la déco années 60. Son patron, pur bougnat du Rouergue, a su s’adapter à la nouvelle donne…

Celui qui a rêvé ainsi cet endroit devait avoir une idée arrêtée de l’art de vivre au temps des Lumières. Ici, pas de photos de tontons flingueurs au mur. C’est une pièce singulière du patrimoine des comptoirs parisiens qui s’offre aux yeux…

Le Pareloup est un joli bistro coloré au pied de Beaugrenelle. Le genre où l’on fait la queue le midi. Il est tenu par un originaire de l’Aubrac, Aymeric, qui y officie depuis 2002. La renommée de ce Pareloup n’est pas imméritée. C’est…

Un restaurant baptisé Baltard face au nouveau Forum des Halles, voilà un bel hommage à l’architecte qui donna son nom aux pavillons de l’âge d’or des Halles et dont bien des Parisiens ne se remettent pas encore de leur disparition. Mise en…

Paraphrasant Hugo, ce n’est pas l’ombre qui est Auguste* chez Gaël Orieux mais bien la mer à laquelle les hommages qu’il rend chaque jour ne semblent pas feints. Après saturation de choux farcis ou de burgers divers, le bol d’iode chez lui…