Browsing: Cafés & Histoire

L’histoire des cafés de Paris.

La Closerie des Lilas, au cœur de la vie intellectuelle et artistique parisienne Déjà dans la seconde moitié du XIX°, les impressionnistes Claude Monet, Frédéric Bazille, Auguste Renoir commençaient à délaisser Montmartre et ses foules pour venir se ressourcer dans ce coin…

Bulles de « champ' », mousse de bière et poudre d’or, papier fiduciaire…Ce rendez-vous des courtiers et boursicoteurs, joliment conservé, a survécu à la fin du Palais Brongniart même si l’esprit n’est plus aux folies d’antan. Gustave Gallopin signe le 1er septembre 1876 le…

On ne s’ennuie pas à Lutèce en 50 après JC. Le vin est bon, les femmes belles et avenantes, et les arènes -capables de contenir 15 000 spectateurs- proposent de beaux combats. Adossé au Forum, le thermopolium* du forum, la taverne romaine…

Gentils mots contre les “taverniers qui brouillent notre vin“. François Villon  » Attribuer cette ballade (quelles qu’en soient les qualités) à François Villon est une erreur » : Jacques Fournier – Lire son rectificatif I. BALLADE JOYEUSE DES TAVERNIERS.D’une eect de dart, d’une…

Ils s’appellent Breton, Eluard, Leiris, Buñuel. Il remontent du quartier Latin vers la place Blanche en s’arrêtant souvent dans les cafés autour de la Bourse, écrivent collectivement des « poèmes automatiques » capables de faire remonter les désirs profonds et « de faire la nique…

Café Véry, Café Foy, Café du Caveau, café des Mille Colonnes, Café des Aveugles… De nombreux cafés tripots et restaurants fleurissent sous les arcades du Palais-Royal. Voici comment Gérard de Nerval décrit le Café des Aveugles. « Mais, reprit-il, si nous ne…

C’est une plongée vivifiante dans le passé que nous propose Gérard Letailleur. Une occasion de vérifier que l’histoire de Paris et de ses Cafés demeure un inépuisable vivier de bons sujets. Et chaque auteur y imprime sa sensibilité en fonction de l’accent…

L’Exposition Universelle de 1867 attira à Paris les personnalités les plus importantes de la l’époque, parmi lesquelles des chefs d’État, des artistes, des français et des étrangers. Le 7 Juin 1867 se déroula au Café Anglais un événement resté exceptionnel dans l’Histoire,…

Pendant que les ouvriers des faubourgs triment et “s’anarchisent“, les cocottes et les apaches défrayent la chronique parisienne. Dans cette société bourgeoise et puritaine où la province catholique veut faire expier à la Capitale la Commune, Paris devient la « lumière» du…

 Céline ne sera donc pas célébré cette année pour le cinquantième anniversaire de sa mort. Le ministre de la Culture a préféré demeurer dans le politiquement correct tant il est vrai qu’avec Céline, on marche sur des œufs. La grandeur de l’écrivain…

Immortalisé par Manet dans Chez le Père Lathuille, le cabaret créé en 1765 disparaît en 1906. Ce cabaret né en 1765 est fréquenté avant la Révolution par des Parisiens mais sa renommée date de 1814 lorsque le Général de Moncey dont les…

Montmartre et la Nouvelle Athènes déclarent la guerre à l’académisme de l’Empire Dans les Cabarets des faubourgs un autre monde se dessine et Montmartre décolle.Derrière le Paris scintillant et luxueux du Second Empire avec ses grands boulevards et ses cafés prestigieux, il…

Absinthe, au début, une boisson bourgeoise et montmartroise… Du début du règne de Napoléon III  jusqu’en 1870, l’absinthe demeure l’apanage de la bourgeoisie qui aime s’encanailler en buvant cette boisson au goût original et au caractère affirmé. Boisson chère, elle est essentiellement…

Lipp et la Brasserie des Bords du Rhin Comme d’autres de ses compatriotes alsaciens, Léonard Lipp ne se voyait pas vivre sous la houlette du Kaiser au lendemain de la guerre franco-prussienne de 1870 et de la perte de l’Alsace-Lorraine. Il émigre…

Fondé en 1822, le Café Anglais, à l’angle du Boulevard des Italiens et de la rue Marivaux, tout près de l’Opéra Comique, devint à la fin du second Empire, le plus snob de tous les cafés et le plus couru dans toute…

Une campagne de pub mondiale pour le prix d’un café. Le temps de la folie Montparnasse, des déclamations et des chahuts surréalistes, des poètes fous et des artistes torturés est révolu. La Libération voit le Tout Paris se déplacer vers Saint-Germain des…

L’invasion touristique sur Montmartre dans les années 1900 et la hausse des prix qui s’en suit poussent les artistes à passer du Nord au Sud. La prolongation de la ligne 12 à Pigalle en 1911 leur permet de rallier sans difficulté ce…

Jean-Claude Cassagnes, noctambule seventies Il incarne le saint-Germain des Prés des seventies. Une ère de fête et de java, de libération et d’utopies en tout genres, avant le sida et les « barbus »… Fondateur du Pub Saint-Germain durant “69 l’année érotique“, il a…

Comme les Zeyer ou les Wepler, de nombreuses familles alsaciennes s’installent à Paris après la guerre de 1870 et créent des brasseries. Ce fut le cas des Zimmer. En raison du climat germanophobe qui plane alors dans la capitale après la défaite…

Christophe Boubal, de son vrai nom Christophe Durand, est écrivain. Il est le petit-fils du célèbre Paul Boubal (1908-1988) qui présida aux destinées du Flore, de 1939 à 1983. Le Flore, fondé en 1885, existait avant Boubal. Un café qui avait déjà…