“Orchidées, Maisons de Vin”, 1er opérateur de Loire

0

Anjou blanc 2017 : Domaine des Hardières – Terroir de schistes

Ce domaine de 28 ha de vignes achève cette année sa conversion bio. Ici, le chenin exprime de façon allègre ce terroir de schistes de la vallée du Layon, connue pour ses brumes matinales et automnales qui « sur…mûrissent » les grains. Le nez présente des arômes de citron dominant des notes de pierre à fusil. En bouche, l’attaque est vive et franche avec un joli gras, le tout sur une buvabilité parfaite.

Prix : 12,50€


Muscadet Sèvre et Maine 2014 – Cru Clisson- Château d’Amour

Le cru communal connu pour son terroir granitique a toutes les caractéristiques d’un vin de gastronomie. Arômes de fruits à chairs blanches bien mûrs, bouche ample avec un peu de gras, notes de pêches blanches pour un vin demeurant étonnamment digeste et fin. Un bon mariage avec des asperges.
Prix TTC : 14,50€


11.86, crémant de Loire sans sulfites ajoutés

Il reprend les deux derniers chiffres de la naissance des deux grandes maisons ligériennes de fines bulles, celle de Jean-Baptiste Ackerman en 1811 et celle d’Alcide Monmousseau en 1886. Assemblage de chenin et chardonnay, cette belle cuvée présente un nez brioché avec des arômes d’abricots et de fruits confits. L’absence de sulfites ajoute à la séduction.
Prix : 19,15€

 


Chenin – blanc sec 2018

Issu d’un vignoble d’une centaine d’hectares passé en HVE 3, la trame est vive. Idéal à l’apéritif ou sur une salade de crevettes avocat, avec des fruits jaunes et des notes « thiolées » citronnées.

Prix : 8,90€ chez les cavistes


Cabernet franc 2018

Issu d’un terroir argilo-calcaire, sa couleur foncée révèle un millésime solaire. Le nez est “chinonais” ,fait d’un mix d’arômes de poivrons grillés et de fruits rouges mûris. En bouche, la structure tannique est bien présente mais jamais embarrassante. Cette IGP vaut bien des chinons.

Prix : 8,90€ chez les cavistes

1 2
Share.

Comments are closed.