Vieilles vignes d’Aunis 2014, le coteaux-du-vendômois de Charles Jumert

0

 

Les Chinois – inventeurs de la poudre- devraient l’aimer. Les Bonapartistes et les Révolutionnaires également. Ce coteaux-du-vendômois a comme d’autres vins rouges ligériens cette singularité épicée où la pierre à fusil rivalise avec le poivre. Foin de rusticité, voilà un vin attachant travaillé dans la vallée du Loir sur 152 ha avec un cépage original, ce pineau d’Aunis qui sait fouetter les papilles. Un vin qui donne envie de se donner du citoyen … malgré les exploits guerriers du duc de Vendôme œuvrant pour le Grand Louis !

Charles Jumert fait partie des vignerons du Vendômois qui travaillent leur terroir avec fidélité et régularité.  Comme l’atteste sa cuvée Vieilles vignes 2014  100 % pineau d’Aunis. Nez de fruits noirs, pruneaux, suivi par des arômes épicés de clou de girofle-poivre noir qui s’épanouissent dans une bouche ample et fraîche avec un soupçon de tabac. Idéal avec un pot-au-feu encore qu’un picodon bien fait fera aussi l’affaire.

Prix TTC départ cave :  5,50 €

En savoir plus sur la cave de la Berthelotière de Charles Jumert

Et sur les coteaux-du-vendômois

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.