“Orchidées, Maisons de Vin”, 1er opérateur de Loire

0

Beaucoup l’appellent encore Ackerman… Même si depuis 2017, l’auguste maison de fines bulles de Loire a été rebaptisée « Orchidées, Maisons de vin ». Un nom à rallonge destiné à montrer qu’elle ne se limite plus simplement aux effervescents originels mais qu’au fil des acquisitions de domaines et de maisons de négoce, une mutation a fait naître le 1er opérateur de vins de Loire avec toute une diversité des cuvées que cela implique.

 

Il faut dire que cette “maison” – propriété du géant coopératif Terrena- dispose de 453 ha de vignes en propre et 1000 ha sous contrat. « Orchidées, Maisons de Vin » met en avant ses vins tranquilles avec de beaux domaines tels que le château de Sancerre, l’un des rares à porter le nom d’une appellation, le Domaine de la Perruche (43 ha) en saumur-champigny ou encore le très étendu Château de la Varière (150 ha à lui seul) qui produit la plupart des appellations angevines.

Mais le groupe développe également une gamme d’IGP avec une approche décomplexée des cépages ligériens. Certaines cuvées de chenin et de cabernet franc, plutôt bien faites, n’ont pas à rougir de leur équivalent en AOP.

Ceux que la course à la taille des groupes coopératifs français inquiète verront peut-être une lueur d’espoir dans l’évolution d’Ackerman vers la prise en compte de l’environnement. Ce groupe où on a eu longtemps la main leste sur les produits «phytos » dans les vignes semble, comme d’autres acteurs ligériens, se convertir à la protection de la biodiversité avec un passage en Haute Valeur Environnementale ( HVE) 3 voire vers le bio pour certains domaines. Sans oublier quelques cuvées sans sulfites.

Lire la suite vers Coups de cœur :

1 2
Partager sur :

Les commentaires sont fermés.