Château Lilian Ladouys 2018 Saint-Estèphe

0

Parmi les crus bourgeois exceptionnels, catégorie reine du nouveau classement des crus du Médoc adopté en février, le Château Lilian Ladouys se distingue par des cuvées séductrices au potentiel d’évolution prometteur.

Le domaine créé en 1564, cru bourgeois depuis 1932, a connu un sérieux changement de cap en 2008 depuis sa reprise en 2008 par Françoise et Jacky Lorenzetti. Le fondateur de Foncia lui a impulsé une mutation profonde. Les deux tiers des 370 parcelles ont été restructurés et souvent replantés notamment en cabernet-sauvignon.  De même, la superficie est passée de 46 à 80 ha avec l’acquisition des terroirs graveleux des Châteaux Clauzet et Tour de Pez. «L’idée est de mettre en avant davantage le style du domaine que la seule expression du millésime, en cherchant à conserver la structure des vins tout en ajoutant de la finesse.»  explique Vincent Bache-Gabrielsen, directeur des propriétés de la famille Lorenzetti, dont le navire amiral est le château Pédesclaux. L’homme qui a du sang viking dans les veines a tâté de l’élevage bovin et porcin ainsi que de la culture céréalière avant d’être happé par la viticulture. Il a une approche tactile presque sensuelle.  Avant de donner le feu vert des vendanges, il mâche et remâche la pellicule des grains de merlot et de cabernet. « C’est essentiel et cela renseigne beaucoup plus sur la maturité des grains que de croquer des pépins » affirme Vincent Bache-Gabrielsen. Les vendanges sont manuelles avec un recours à la fois aux tables vibrantes et au tri manuel, façon d’obtenir une belle matière première. De même, le domaine est en HVE3 (Haute Valeur Environnementale). Un cran au-dessus que l’exigence minimale et sans ambition de la certification 2 réclamée par le cahier des charges de ces crus bourgeois. Au chai, il recourt dans une proportion de 40% à des fûts neufs. 

Le millésime 2018 au caractère solaire marqué – cabernet sauvignon 59%, merlot 37%, et petit verdot 4%- exhale au nez des notes franches de fruits rouges. La bouche opulente à la complexité prometteuse fait à la fois sentir une belle charpente et un beau fondu. Il faudra oublier cette cuvée somptueuse une quinzaine d’années pour s’assurer qu’elle tient toutes ses promesses.  

Prix : 25€ TTC – Lavinia, Cave du Sénat, Cave des Tuileries, Cave Saint-Honoré. 

www.chateau-lilian-ladouys.com

Share.

Comments are closed.