Slow food alliance : chefs et paysans même combat !

0

En pleine semaine d’un Sirha lyonnais, c’est à Paris que la jeune Alliance Slow Food des Chefs France – née le 26 septembre 2016 au salon Terra Madre de Turin- devait organiser sa première rencontre. Au programme de cette réunion du 23 janvier 2017 aux Caves de Prague ( 75012) une double thématique : celle des paysans semenciers et le maintien d’une pêche traditionnelle sur le littoral.

Pour l’instant, ils sont 18 chefs signataires de ce mouvement. Ils ambitionnent de jeter les bases d’une « alliance » solidaire avec le monde paysan défenseur de la biodiversité alimentaire et à s’engager sur un « futur alimentaire et agricole bon, propre et juste »… Parmi eux, on relève comme tête d’affiche le « trois macarons » michelin, l’Aveyronnais Sébastien Bras qui, poursuivant l’œuvre de son père Michel, fait travailler le terroir d’Aubrac en recourant notamment aux produits de la coopérative Jeune Montagne

Reste à savoir si cette Alliance attirera d’autres talents et saura faire son trou dans un milieu où les clubs et confréries de chefs foisonnent. Et surtout, si elle fera prendre conscience à d’autres chefs d’y réfléchir à deux fois avant de s’engager dans des partenariats avec des groupes agro-alimentaires dont la production ne favorise pas toujours la biodiversité …

 

Bon à Savoir : Deux Bras pour travailler le laguiole Jeune Montagne au Sirha

La coopérative Jeune Montagne fondée par André Valadier est connue pour avoir maintenu l’élevage sur l’Aubrac et relancer l’Aligot dans tous les bistrots de Paris, (lire l’article), Sébastien Bras et son oncle André seront présents au stand de la coopérative pour sublimer l’AOP Laguiole.  ( Stand D04 – Hall 2.1)

Sébastien et Michel Bras

 

Lire aussi à propos du Sirha 2017

Et à propos de Slow Food, l’interview de Carlo Petrini

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.