Au comptoir du TGV : “Menu Bistro” et “Bistrot Chic”

0

La SNCF dont la réputation du sandwich a longtemps collé aux basques,  a succombé elle-aussi au mot magique synonyme de convivialité, de chaleur humaine, de vins de soif et d’assiettes canaille. Ainsi décline-t-elle un “Menu Bistro” dans les bars de ses TGV. Formule à 13,90 € -plat-dessert-boisson- avec un choix à faire parmi trois « recettes exclusives » imaginées par le chef toulousain Michel Sarran.  

Conchiglie crème de tomate, poulet et chorizo du menu TGV imaginées par Michel Sarran

Bien vu son burger tapenade. Même passé au micro-ondes , il garde une certaine – presque ?-  saveur et un pain tendre. En revanche, les conchiglie crème poulet chorizo ont l’odeur peu engageante d’un vieux fumet de poisson… L’obstacle du nez franchi, ça se mange et ça cale un peu, même si le poulet demeure indistinct. Ouf, en dessert, le riz au lait de coco, parvient presque à faire oublier son origine industrielle. Reste le merlot « Bistrot Chic » oxymoron moqueur – vendu en supplément à 1€- , petit jus industriel du pays d’Oc qui file aussi vite dans le palais qu’un TGV dans un tunnel…

 

 

 

 

 

 

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.