Champeaux

0

Champeaux. Voilà une brasserie stylée tapie sous la Canopée des Halles. Elle est baptisée du nom d’un restaurant historique et célèbre longtemps situé devant la Bourse. Mais pas question de refaire une plongée dans le XIXe siècle.

La première impression qui se dégage est celle d’un hall d’aéroport des années 70, du fait des cliquetis des mouvements d’un immense tableau d’affichage de plus de 8 mètres de long sur 1,40 mètre de haut. Et le truc qui fait parler, c’est qu’à la place du vol de Rio, c’est le boudin ou le parmentier qui s’affiche. On est encore dans le 70’s avec le comptoir tout en courbes et la touche « Beaubourg » pour la tuyauterie apparente au plafond.

 

Tout a été pensé pour conforter un côté «brasserie 21ème siècle » par ses promoteurs, le chef Alain Ducasse et son associé Olivier Maurey, pdg de Ludéric, à la tête d’autres affaires parisiennes positionnées dans des lieux culturels  comme le MiniPalais ou le Café de la Musique.
A Champeaux, si vous n’avez pas réservé à l’heure du déjeuner, on vous fera un peu attendre, histoire de montrer que c’eût été mieux de le faire … Bien que la salle ne soit pas franchement remplie, ce qui semble ici un peu le mal chronique de l’endroit depuis son lancement.

A la carte, des entrées allant de 8 € (oeufs mimosa) à 22 € pour le foie gras. Quant aux plats, cela va de 18 € pour le boudin noir rissolé et salade de pomme gala à 28 euros pour l’épaule d’agneau au four, petit épeautre et coriandre. Sans oublier le classique de Ducasse coquillettes jambon / comté / truffe noire (20 €).  Les amateurs de bœuf auront le choix entre tartare, bavette, onglet, entrecôte ou le filet (de 22 à 36 €), sans précision sur la carte sur l’origine de la viande. Un semainier égrène des plats typiquement bistro au fil de la semaine  (22 €) :  joue de boeuf, blanquette de veau à l’ancienne, cuisse de canard Parmentier …


Dans l’assiette, tout est légèreté. Et la promesse de «proposer une version réactualisée des grands classiques avec moins de gras et de féculents, de sucre, beaucoup de légumes, de condiments et de sauces relevées » est tenue. Comme le prouve par exemple un divin lieu jaune rôti, navets fondants, condiment fanes (24 euros).
Quant aux vins, de beaux châteaux bordelais et aussi de belles références d’autres vignobles comme le Château de Pibarnon à Bandol (48€), un domaine Gardiès en côtes-du-roussillon ( 68€) ou le château du Moulin à Vent dans l’appellation beaujolaise éponyme (52€). Le premier prix est à 28 € pour un chinon de Bernard Baudry. Un vin « rabelaisien » qui, même dans ce distingué Champeaux, ne manquera pas de rendre hommage à ce qui fut le Ventre de Paris.

Champeaux
Forum des Halles
rue Rambuteau, 75001 Paris

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.