A Paris, la livraison et la vente à emporter de plats et de boissons interdites après 22 heures dès ce vendredi.

0

Au confinement,  ajoutez une once de couvre-feu … La Préfecture de Police a interdit la livraison et la vente à emporter à Paris à partir de vendredi 6 novembre au-delà de 22h.

«Les services de police ont constaté, particulièrement en soirée et pendant la nuit, des déplacements et des regroupements de personnes (livreurs, clients…) dans et aux abords de ces établissements», relève la Préfecture de police dans un communiqué.

Le terrain avait été préparé par la maire de Paris, Anne Hidalgo, qui avait déjà annoncé que « certains débits de boissons », des épiceries et la restauration à emporter allaient devoir fermer plus tôt.Bien sûr, il y a des attroupements des jeunes livreurs Deliveroo et Uber Eats devant les restaurants et fast-foods, mais bien des brasseries ne font la vente à emporter que le midi. Dans les établissements ducassiens tels que Champeaux ou Cucina -désormais en cheville avec Uber Eats – le service se termine à 21h30. Ce sont donc plutôt les épiceries de nuit vendant de l’alcool et susceptibles de favoriser des regroupements nocturnes qui sont dans le collimateur. La Petite Couronne n’est pas concernée par l’arrêté. Ce qui ne manquera pas de susciter une incompréhension de plus. 

Share.

Comments are closed.