Taishô, terrasse japonaise de l’Aquarium de Paris

0

Ah ! siroter une bière au yuzu en savourant un curry japonais à l’ombre de grands marronniers laissant deviner entre leurs feuilles la silhouette toute proche de la Dame de Fer… Sans le masque des serveurs, on en oublierait presque le spectre rôdant du coronavirus.

Jusqu’à la fin août, la terrasse de l’Aquarium de Paris sur les coteaux du Trocadéro est ainsi le domaine du chef japonais Keisuke Yamagishi. L’étoilé Michelin de 2018 a délaissé, le temps d’un morbide été, son restaurant Étude dans le XVIe pour ranimer les fourneaux du restaurant de l’Aquarium de Paris.

L’endroit a été baptisée Taishô. Un bon signe en ces temps où la tyrannie pointe son nez un peu partout sur la planète. Taishô est le nom de l’ère impériale marquée par la démocratie qu’a connu le Japon entre 1912 et 1926.

Panko Tori – poulet ou bœuf croustillant entouré de chapelure

On y déguste des izakayas (amuse-bouche nippons ) comme du dashi maki tamago (8€), omelette roulée japonaise à la bonite ou du gyu tataki, lamelles d’entrecôtes de bœuf pie rouge assaisonné à une sauce yuzu, a la fois tendre, piquant et acide.

Gyu Tataki

En plat, le kare raisu – curry japonais- est réalisé avec du bœuf Pie rouge des montagnes. Pour le chef originaire de Nagano, recourir au Pie Rouge, c’est une façon de rappeler sa région natale montagneuse. Mais son curry se distingue de son homologue indien par une viande très effilochée, du fait d’un long mijotage de deux jours et des saveurs plus complexes marquées par une acidité amenée sans doute par le recours à des agrumes.

Le kare raisu du chef Keisuke Yamagishi

Il a beau exécuté ces plats nippons dans les règles de l’art, le chef Keisuke prépare une rentrée gastronomique française voire carrément francilienne. Il semble avoir trouvé son graal dans une pratique locavore. Il promet à la rentrée une sélection de producteurs franciliens pour sa carte d’Etude. Un pied de nez à la mondialisation comme moyen de terrasser la malédiction covidienne qui frappe les restaurants.

Keisuke Yamagishi dans les cuisines de l’Aquarium de Paris ( à droite)

Terrasse Taishô – Aquarium de Paris
5 avenue Albert de Mun, 75116 Paris
Sans réservation
Ouvert tous les jours de 12 h à 22 h – Service déjeuner de 12 h à 14 h, dîner de 20 h à 22 h

Amuse-bouches à toute heure entre 8 et 14 euros
Plats pour le déjeuner et le dîner entre 16 et 26 euros

Parking : Kleber Longchamp – 65, Avenue Kleber 75016 Paris

Et aussi …

Restaurant Etude
14, rue du Bouquet de Longchamp, 75116 Paris – tél : 01 45 05 11 41

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.