Yann Chave, vigneron bio en Crozes-Hermitage

0

Sur cette vaste appellation de Crozes-Hermitage, lieu géométrique d’expressions viti-viticoles de haute volée, en moins d’un quart de siècle, Yann Chave est parvenu à se faire un nom en créant des vins de magnifique expression et qui ne craignent pas les longues gardes. 

De longues et brillantes études d’économie et de gestion n’ont pas entamé la vénération que, depuis l’enfance, Yann Chave portait à Bacchus. Bernard et Nicole, ses parents qui n’auraient pas vraiment désiré que leur fils devînt paysan, ne furent pas, en vérité, très déçus de son retour passionné vers la vigne en 1996.

Adepte de l’agriculture bio et bio-dynamique, Yann Chave considère avec raison que la vigne mérite qu’on lui accorde les mêmes soins que ceux prodigués à un enfant. Et ce, dans le respect total de sa personnalité profonde. Elever ses vins dans la considération de ce qu’ils sont et non dans l’idée de ce qu’ils devraient être pour convenir aux effets de mode proclamés, voilà son credo.

Sur les galets roulés de l’ancien lit du Rhône, il bichonne des syrahs vénérables -parfois quinquagénaires !- à partir desquelles, et sur des parcelles sélectionnées, il a élaboré le Rouvre 2017, véritable enchantement gustatif capable d’émouvoir les papilles. Dans l’immédiat, certes ! mais aussi au bout d’une garde pouvant aller jusqu’à 10 ans.  

https://www.yannchave.com

On retrouve les “Crozes” de Yann Chave sur environ 80 tables de la capitale. Des bistrots les plus traditionnels aux “bistronomics” les plus en vogue. Augustin (11e), le Volnay (2e), Desvouges( 5e) au Café d’Angèle ( 17e) etc…

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.