Cassenoix

0

De prime abord c’est un joli bistrot travaillé à l’ancienne. Des murs de couleur jaune Provence, des réclames de Suze et des pendules remontant à Mistinguett… Un cadre assez chaleureux avec un petit comptoir charmant à l’entrée. Hélas, s’il fait un bond dans le passé, ce Cassenoix n’est pas vraiment le bistrot populaire dont il cherche à transmettre l’apparente nostalgie …. Même si on pourra trouver une ambiance plutôt conviviale avec des tables d’habitués et un service efficace.

Au chapitre gastronomique, ce Cassenoix ne casse pas la baraque, en tout cas pour sa formule du midi. D’ailleurs, mieux vaut la réclamer. Car le serveur omet de vous proposer la formule entrée-plat du jour à 22 € et vous pose plutôt sous les yeux la grande ardoise du menu carte à 33 €…

Dans sa “formule du pauvre”, le chef a réservé par exemple une succulente salade de lentilles à la poitrine snackée. Le bout n’est pas gros mais juteux et sensuel à souhait apportant une vraie joie simple  comme dans une noce de campagne peinte par Brueghel.

La suite est beaucoup plus prosaïque avec un bout de bavette tristounette servie avec un gratin de choux-fleur mollasson.  Tout cela évoque une barbaque de réforme dont la mastication ne procure aucun plaisir sinon l’envie d’avaler vite.

 

Mieux vaut choisir le gigot plus tendre avec son étouffé de carotte au menu carte ( 34€) mais il faudra compter un petit supplément de 4 €… C’est d’ailleurs le cas de tous les plats proposés dans la formule. Soit un vrai gag  de restaurateur qui suppose un solide sens de l’humour chez les clients, faute de quoi les plus grincheux pourraient avoir tendance à remplacer noix par “burnes”…pour résumer leur repas.

Cassenoix
56, rue de la Fédération
75015 Paris

Ouvert du Lundi au Vendredi de 12h à 14h30 / 19h à 22h30
Tel : 01.45.66.09.01

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.