Les vendanges les plus maigres depuis 1945…

0

2017 devrait laisser un souvenir très amer dans la plupart des vignobles avec une récolte la plus basse depuis 1945.

A commencer par le Bordelais où la vendange devrait être en baisse de 40 et 50% du fait du gel de printemps. Idem dans le Jura et les Charentes. Le Sud-Est – touché un peu par le gel- mais surtout par la sécheresse cumulerait des pertes de 20 à 30 % selon les zones.

Champagne et Bourgogne, Beaujolais et Val de Loire sont les seuls vignobles à échapper au marasme avec des vendanges en hausse par rapport à 2016. Elles n’atteidront pas les niveaux moyens constatés sur le cinq dernières années.

Selon le ministère de l’Agriculture, la récolte devrait être de 37,2 millions d’hectolitres soit une baisse de 18 % par rapport à 2016, année déjà médiocre au plan quantitatif. D’où la crainte de voir les positions françaises s’éroder à l’export…Sauf à rappeler que le vignoble espagnol et surtout Italien -avec une production en baisse de 25%- n’ont pas non plus été épargnés par les aléas climatiques. Reste le risque d’une concurrence intensifiée des vins du nouveau monde…

 

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.