La Brasserie Wepler dans le giron du Groupe Joulie

0

Le monopoly des brasseries parisiennes continue. Cette fois-ci, c’est au tour du Wepler. La brasserie mythique de la place Clichy, au pied de la Butte Montmartre, devrait être reprise par le groupe Gérard Joulie. Ce groupe familial d’Aveyronnais est réputé pour ses établissements ayant une identité forte (Chartier, l’Européen, le Bœuf Couronné, Sébillon …). Le financement de l’opération aurait été monté avec l’aide de la CASEG (Compagnie Aveyronnaise de Services), l’agence du Crédit Agricole d’Aveyron sur Paris qui finance bien des patrons de cafés originaires du Rouergue…

Concernant Wepler, les Joulie semblent bien décidés à ne pas changer d’un iota la formule qui a fait l’ambiance et le succès de cette brasserie depuis des décennies. D’autant que sa notoriété s’est encore étoffée depuis 1998 avec la création du prix Wepler  par Michel Bessières, patron de la brasserie, et Marie-Rose Guarnieri, libraire militante de rue des Abbesses. Tous deux ont voulu ce prix portant le nom d’une brasserie de la Rive Droite comme un contre-point à ceux du microcosme du monde de l’édition de Saint-Germain des Près. Désormais, avec le soutien de la Fondation de la Poste, le prix Wepler récompense chaque novembre d’une somme de 10 000 euros  une « prise de risque romanesque ».

 

 

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.