Les fromages au lait cru à pâte molle dans l’œil du cyclone ?

0

Nouveau coup dur pour les fromages à pâte molle au lait cru. Treize enfants, âgés de six mois à quatre ans, ont été infectés par la bactérie « Escherichia coli » après avoir consommé des saint-félicien et saint-marcellin à base de lait cru fin mars. Selon la Direction Générale de la Santé qui a publié un communiqué le 27 avril, « trois auraient un lien possible » avec la consommation de fromages fabriqués par la société Fromagerie Alpine, à Romans-sur-Isère (Drôme). Les fromages ont été commercialisés dans toute la France, sous diverses marques (Fromagerie Alpine, Carrefour, Reflet de France, Leclerc, Lidl, Auchan, Rochambeau, Prince des bois, Sonnailles et Préalpin). Le rappel concerne tous les lots de 1032 à 1116.

Ces faits interviennent moins d’un an après l’infection de jeunes enfants au reblochon et moins de deux mois suivant le rappel par Lactalis de milliers de camemberts du Moulin de Carel. Il y a donc fort à parier que les fromages au lait cru deviennent l’une des priorités des services de Santé. Seront-ils tentés de remettre en cause à terme les cahiers des charges des certaines pâtes molles AOP ou IGP ? Ou d’exiger des étiquettes d’interdiction de consommation à destination des publics fragiles (jeunes enfants ou personnes âgées). Le fait est que les ministères concernés (Santé, Intérieur, Agriculture) ont décidé le lancement d’une mission inter-inspections sur l’organisation du contrôle de la sécurité sanitaire des aliments. L’annonce en a été faire le 26 avril … un jour avant que ne soit rendu public l’affaire des saint-félicien et saint-marcellin.

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.