La Cave d’en Face du Bon Coin 

0

Rue des Cloÿs, au pied de Montmartre, il y a le Bon Coin. Vrai bistrot familial depuis huit décennies où telle une vigie intangible, Jean-Louis Bras continue de servir p’tits noirs, p’tits blancs, pots du beaujolais et à proposer une cuisine gustative et roborative. A gauche de son bistrot, le patron a remonté une cave à vin baptisée «La Cave d’En face » en référence à la situation géographique de la première. En face ou à côté, elle aimante toujours les fidèles dans le quartier.

Des dizaines de cuvées aux murs, quelques petites tables où l’on peut grignoter – voire dévorer- les plats servis au bistrot mitoyen tout en s’offrant une dégustation à petit prix. Le droit de bouchon n’étant que de 5 €.

Sylvie est la prêtresse de ce petit temple Bachique. Elle a puisé sa foi, son savoir et sa passion au cordon des bulles paternelles. Fille de vigneron champenois, elle est, comme Obélix, tombée tout petite dans la cuve. Une fois son BEPA Œnologie en poche, elle a officié 20 ans dans un labo d’Epernay avant de tenir une cave à Châlons-en-Champagne. On ne lui en raconte pas sur le vin et particulièrement sur le champagne qu’elle apprécie non dosé.

Elle a une compétence technique peu banale. Un nez infaillible quand il s’agit de détecter une trop forte dose de soufre destinée à rattraper un travail à la vigne un brin désinvolte, des raisins malmenés pendant les vendanges ou un millésime maudit.
La Cave du Bon Coin propose 300 références de vins à des prix raisonnables, y compris sur la Bourgogne. A preuve, la fourchette va de 6,50€ pour un IGP Bouches du Rhône à 180 € pour un mourvèdre envoûtant des moines de l’Ile de Lérins.

 

Et Sylvie n’hésite pas à ouvrir l’horizon des amateurs avec des découvertes dont elle a le secret – et l’exclusivité ! – comme ce vin orange réalisé dans l’Aude. Soit un vin blanc travaillé comme un rouge où la fermentation s’opère pendant la macération avec des raisins entiers. Au contact des peaux, le jus va prendre une teinte orangée plus ou moins marquée. Au-delà de la couleur, en bouche, sa complexité et sa belle amertume d’orange amère séduiront.

 

Le mercredi, c’est Denis l’épicier voisin spécialisé dans le poisson qui vient faire goûter ses spécialités comme ce succulent saumon de la baltique. L’occasion de trouver de bons accords.

La Cave d’en Face n’est pas strictement limitée à Bacchus. Si elle fait des excursions en Ecosse avec une vingtaine de whiskys à déguster, elle fait aussi des incursions … en Lorraine comme ce formidable Rozelieures lorrain à la tourbe fruitée et délicate sans oublier un détour par le Japon avec une série de Sakés bien fermentés.

Droit de bouchon de 5€

La Cave d’en Face

49 rue des Cloÿs
75018 Paris
Tel : 01 46 06 03 85

Page Cave d’Enfacebook

En savoir plus sur le Bon Coin

 

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.