Le Dry Gin XII des Distilleries et Domaines de Provence

0

La Haute-Provence n’aura pas été épargnée par cette folie du gin qui frappe bien des régions françaises, chacune cherchant à exprimer au mieux ses botaniques locales. Les Distilleries et Domaines de Provence de Forcalquier qui produisent le Pastis Henri Bardouin ont logiquement succombé au virus du gin. Il ont baptisé le leur Dry Gin XII. Une référence au nombre de plantes qui rentrent dans sa composition.

Si leur gin est aussi expressif que d’autres au nez, en bouche, il est à la fois plus vif et complexe. Plutôt que de noyer ce gin provençal sous un raz de marée de bulles de Schweppes, mieux vaut le déguster plutôt brut, au besoin avec un filet d’eau pour libérer ses arômes ou sur un peu de glace pilée.


Au-delà de la franchise de son genièvre, on appréciera ses notes florales et mentholées. Il faut dire que ce gin artisanal provient de 5 distillats différents : un distillat concentré de 8 plantes fruitées et épicées (baies de genièvre, graines de coriandre, amandes douces, thym, racines d’angélique, graines de maniguette, racines d’iris, graines de cardamome) et 4 distillats de plantes uniques (basilic, romarin, eucalyptus et menthe). De quoi signer son origine.

DRY GIN XII
70 cl
PVC : 30 €
Disponible chez les cavistes et sur
www.distilleries-provence.com

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.