Sélection de cuvées de Saint-Chinian

0

 

clos-bagatelleClos Bagatelle – La Terre de Mon Père 2013

 

Cette “Terre” paternelle n’a rien d’une aimable bagatelle … D’apparence sombre, presque noire comme une encre balzacienne, un nez puissant et expressif de fruits rouges et noirs. En bouche, de l’amplitude et de la puissance, néanmoins pas mal de fraîcheur et un velouté dû au passage en fûts neufs . Cette  “Terre” mérite le respect.Un vin de grand jour pour servir avec un cuissot de chevreuil.

Prix : 23€

 

www.closbagatelle.com 

 

chinian-cathalaDomaine Cathala : Absolue 2013
C’est un peu l’idéal poursuivi par cette famille vigneronne en Saint-Chinian depuis sept générations. Un nez puissant mêlant fruits noirs (mûres confites)  et noix de cajou. En bouche, une charpente qui allie droiture et  élégance. Cet assemblage de grains de syrah et grenache récoltés à des petits rendements de moins de 25 hl/ha a été élevé en barrique moins d’une année. Cela lui a donné un peu de rondeur, sans que le boisé ne lui fasse perdre son caractère originel.

Prix : 24 €

 

 

www.domaine-cathala.com

 

chinian-larme-fee

 

Château Cazal Viel – Larmes de Fées 2011

Sèche tes larmes Mélusine ! Que voilà une belle déclaration d’amour à ce cépage rhodanien avec cette cuvée 100 % syrah de cette famille Miquel qui compte parmi les plus fervents adeptes de la syrah depuis quatre décennies en Languedoc. Nez puissant avec des notes toastées. Une bouche superbement structurée avec beaucoup de souplesse. Tarif un peu onéreux mais ira-t-on monnayer des larmes de fées ? En revanche, on peut les conserver une petite quinzaine d’années pour un grand événement.

Prix : 39 €
www.laurent-miquel.com

 

 

 

chinian-fleur-de-linDomaine la Linquière – Fleur de Lin 2015

Les blancs ne sont pas si courants en Saint-Chinian. Souvent une amertume prononcée freine un peu l’enthousiasme. D’où ce coup de cœur pour cette cuvée issue d’un assemblage à parts égales de grenache blanc et de vermentino plantés sur des terroirs de schistes. Nez floral d’acacia et de pêches blanches, bouche légère d’agrume. Un vin digeste malgré ses 14°.

Prix : 10 €

 

 

 

 

chinian-maduraDomaine La Madura -Grand Vin 2011
Assemblage typiquement languedocien de syrah, mourvèdre, carignan, grenache, ce “Grand Vin” semble à la hauteur lorsqu’on respire ses arômes puissants de fruits noirs et de figues séchées. En bouche, on ressent une belle complexité qui ne vient pas troubler l’équilibre de ce vin.

 

Prix : 19 €

 

 

 

 

 

 

opaissel-chinianDomaine des Païssels : Les Païssels 2015

Ces Païssels ne sont pas des « petits paysans »…mais des tuteurs, en châtaignier, traditionnellement utilisés pour soutenir les jeunes ceps… On est donc plutôt ici sur la jeunesse, avec un nez de fruits rouges et une bouche à la fois gourmande et fluide qui incite à faire un sort à cette cuvée par exemple lors d’une grillade entre amis.
Prix : 13 €

 Cave Les vins de Roquebrun – Seigneur d’Aupenac 2011

chinian-aupenac

Un beau vin d’un bon rapport qualité/prix doté d’un nez évoluant entre fruits noirs et fruits des des bois. Sa bouche est à la fois puissante et élégante grâce à un élevage en fûts de chêne de 14 mois. Un vin qui fait preuve d’un bel équilibre. Le passage en fûts de chêne pendant 14 mois n’y est sans doute pas pour rien.
Prix : 18,80 €

 

 

 

 

 

 

 

Cave des Vignerons de Saint-Chinian – Esprit de Renaud de Valon 2012

chinian-renaud

Cet assemblage de syrah, mourvèdre, grenache et carignan a été vinifié à parts égales en fûts de Chêne et en cuve inox ce qui lui donne à la fois son caractère et sa souplesse. Son nez done une impression de garrigue épicée surmontée d’une note légère de violette, une bouche élégante avec des notes de sous-bois marquée par une finale assez longue.

Prix : 14,80 €

 

 

 

 

 

chinian-borieBorie la Vitarelle – Midi Rouge 2012

Une robe d’un noir profond, nez intense, bouche envoûtante…Un nom qui renvoie aux luttes vigneronnes… Mais d’un vin qui célèbre les révoltes languedociennes de la Belle Epoque on en attendrait presque sinon une pointe d’astringence, du moins, un goût de poudre de pierre à silex. Et voilà qu’on se retrouve avec un vin frais, délicieux presque voluptueux avec pas mal de potentiel. Un nectar tiré de grains vendangés sur des syrahs d’altitude et notamment de vieux carignans plantés sur schistes … Quant à son prix, il est loin d’être populaire.

Prix : 39 €

En savoir plus sur l’AOP Saint-Chinian
Partager sur :

Les commentaires sont fermés.