Ico(o)n, grand vin de la Cave de Rasteau iconoclaste…

0

“Le chemin est long du projet vers la chose.” En lançant leur cuvée haut-de gamme Ico(o)n* en 2009, les responsables de la Cave de Rasteau n’imaginaient pas à quel point Molière avait raison.

Ils ont pourtant réuni bien des conditions : sélection des meilleures parcelles d’argiles jaunes plantées de pieds de grenache âgés de 40 à 90 ans, vignes sélectionnées de syrah et de mourvèdre palissées pour une taille en cordon de Royat permettant l’exposition maximale du feuillage, vendanges manuelles en petites cagettes, double tri, encuvage gravitaire afin de limiter les écrasements…etc.

Le premier millésime de 2009 forçait un peu sur le bois neuf mais avec neuf ans d’élevage, il a su se patiner pour devenir de très haut goût. Ainsi en va-t-il de toutes les cuvées Ico(o)n qui ont suivies. Plus ou moins austères ou solaires, veloutées ou puissantes, elles ont traduit les conditions de chaque millésime en conservant à chaque fois une trame ample, élégante et équilibrée.

Au-delà des particuliers conquis par cette cuvée d’exception ( 39€), la Cave de Rasteau cherche à convaincre des chefs audacieux de sortir des accords classiques aux étiquettes rassurantes en expérimentant le potentiel d’accord de leur Ico(o)n. Exemple d’un millésime 2015 avec un rouget barbet au piment d’Espelette ou l’Ico(o)n 2010 parfaitement fondu cheminant dans un palais en joie avec une tarte de légumes d’hiver et crème (légère – ndlr) de raifort préparée par le talentueux Sugio Yamaguchi, chef du Botanique (11e).

Car, même à 39€, cette Ico(o)n demeure en dégustation à l’aveugle souvent supérieure et meilleur marché que bien des crus rhodaniens des environs. Fussent-ils frappés à l’encolure de leurs bouteilles d’une tiare papale. Et si le temps était venu pour les enfants de Bacchus d’être iconoclastes …

Les cuvées Ico(o)n disponibles à la vente vont du millésime 2009 à 2012 au prix de 39€ la bouteille de 75cl.

www.cavederasteau.com

*Les 2 o d’Ico(o)n font référence aux deux o du mot coopérative...
Partager sur :

Les commentaires sont fermés.