34 ème sortie de la Ficelle de Saint-Pourçain illustrée par Stéphane Trapier

0

Ouf ! la Ficelle de Saint-Pourçain n’a pas rompu une tradition trentenaire. Cette année, c’est le dessinateur Stéphane Trapier qui habille la cuvée du primeur de la cave des Vignerons de Saint-Pourçain.

Auteur de bandes dessinées, collaborateur notamment à Fluide Glacial, Le 1 Hebdo, Le Monde, Stéphane Trapier réalise aussi les affiches du Théâtre du Rond-Point depuis 15 ans. Il a accroché la cuvée 2020 aux ailes d’un papillon. Illustration d’une légèreté plus que jamais nécessaire et que l’on ressent à la dégustation de ce primeur d’Allier tendre et surtout gourmand.

Il faut dire que cette Ficelle 2020 ( 65 % gamay, 35 % pinot noir) est issue du millésime le plus précoce que l’on ait observé sur les rives de la Sioule depuis 25 ans. D’un printemps très sec a résulté des arômes expressifs de fruits noirs, mûres et myrtilles, porté par des notes épicées enjôleuses.


Il y a aussi le Blanc Premier (60% chardonnay, 40% tressallier) net et vif comme un petit matin de novembre à Saint-Pourçain avec des notes de fruits blancs sans aucune dureté. On s’y épanche comme auprès d’un ruisseau d’avril.

Prix public TTC conseillé : 8,25 € ( rouge ou blanc) à la boutique de vente de la cave
www.vignerons-saintpourcain.com

«Au fil du temps, j’ai remarqué qu’il y avait deux catégories de dessinateurs: les hypocondriaques, et les amateurs de bonnes tables. Les amateurs de bonnes tables finissant fréquemment dans la première catégorie.
Il est prouvé que la réalisation d’un dessin brûle autant de calories que l’ascension du Tourmalet à bicyclette. Il est donc indispensable de veiller à bien s’alimenter et à s’hydrater fréquemment.» assure ce disciple de Bacchus.

Stéphane Trapier

Parmi ses ouvrages citons notamment : Tarzan contre la vie chère (Éditions Matière, 2014) et La France qui glande (Milan, 2017, texte de Frédéric Chouraki). Il a récemment publié le recueil Mes plus grands succès aux éditions Casterman.

Le Saint-Pourçain des copains de Charlie.

Chacun a signé un millésime différent où la ficelle est le fil conducteur. Tous sont devenus des amis des vignerons de Saint-Pourçain.
1987 : Roche • 1988 : Piem • 1989 : Trez • 1990 : Cursat • 1991 : Loup • 1992 : Barberousse • 1993 : Laville • 1994 : Avoine • 1995 : Bridenne • 1996 : Piem • 1997 : Dubouillon • 1998 : Soulas • 1999 : Mose • 2000 : Barbe • 2001 : Blachon • 2002 : Barrigue • 2003 : Nicoulaud • 2004 : Sabatier • 2005 : Tignous • 2006 : Honoré • 2007 : JY • 2008 : Napo • 2009 : Faujour • 2010 : Samson • 2011 : Lerouge • 2012 : Willem • 2013 : Carali • 2014 Lasserpe • 2015 : Mric • 2016 : Besse • 2017 : Lécroart • 2018 : Deligne • 2019 : Soulcié •

Share.

Comments are closed.