Parcourir

Bonnes bouteilles
0

Ce primeur signé Vinescence* est un sérieux démenti gouleyant aux dégaineurs de vieille bile contre le beaujolais nouveau. C’est également une illustration que le millésime 2018 en Beaujolais semble être vraiment béni par Bacchus. Au nez, puissants arômes de fruits rouges comme…

Bonnes bouteilles
0

1/Culotte de Velours d’Olivier Coquard, très joli nez de fruits noirs concentrés que l’on retrouve dans une bouche ample et joyeuse avec un soupçon d’épices. (8 €) 2/ Beaujolais Villages Nouveau  P.Ferraud et Fils : Année après année, les Ferraud creusent un…

Bacchus à Paris
0

Mûr, concentré, fruité, souvent opulent, rarement beaujolais primeur aura été aussi séducteur. Cette année, Jean-Charles de Castelbajac avait été mobilisé pour son lancement avec un beau dessin exprimant cette touche féminine qui manquait, selon lui, au beaujolais. Pourtant par une cruelle ironie,…

Bacchus à Paris
0

This entry is part 2 of 4 in the series beaujolais

Le Beaujolais nouveau est arrivé ! Aussi simple que magique, la formule écrite par le patron sur son ardoise réchauffe encore l’âme des vrais disciples du Bacchus des bistrots.  Le rituel est toujours le même. Chaque année, à partir du 31 octobre…

Hommes & Vins
0

Il regarde le vin tourner dans son verre comme un compositeur écoute inlassablement un accord. Chaque fin d’été, le “maestro” du Beaujolais se remet à son travail de composition. Dans son labo rempli d’échantillons Georges Duboeuf et son équipe composent des partitions…

Hommes & Vins
0

En 2013, en Beaujolais, il n’y a que le rendement qui a été moyen. Il est toujours plus élevé qu’en 2012 où la récolte avait été réduite de moitié avec 400 000 hl. Mais cette année le vignoble devrait accoucher d’un primeur…

Bacchus à Paris
0

L’interprofession du beaujolais est la seule à travailler un réseau de bistrots comme une vitrine permanente. Ce réseau, repris par Inter Beaujolais en 1995, compte 204 établissements dans le monde. A Paris, on en compte 64, chiffre qui devrait passer à 70…