« Au resto la vie a du goût ! »

0

« Au resto la vie a du goût ! ». Joli slogan pour une campagne de pub qui vise à ramener les clients dans les restaurants. Présentée à Bercy le 9 mars, elle se déclinera durant quatre mois, d’abord en quatre spots TV censés illustrer la diversité des établissements. De l’établissement traditionnel avec Mylène Demongeot en grand-mère fêtant son anniversaire au restaurant avec les siens, en passant par le resto burger et ses ados la tête dans leurs portables, au « tendance » avec la demande en mariage et enfin à la chaîne mi-snacking mi « veggie ». Bref quatre saynètes plutôt bien vues. Seul manque peut-être, le cadre d’un vrai bistrot mais on ne va pas chipoter…

La campagne portée par tous les syndicats de la restauration (UMIH, GNI, SRTC, SNARR, SNRPO, GNC) a visiblement fait l’unanimité. Chacun y a retrouvé ses repères. Restaurants traditionnels et tendance, fast-food ou chaînes. Tant mieux, car ce sont eux qui ont financé les 2,5 millions d’euros d’achats d’espace et les 300 000 € du concours. Et ce,  par le biais du Fond de Modernisation de la Restauration alimentée de 2009 à 2012 par une taxe de 0,20% sur le chiffre d’affaires et géré par Bpifrance, filiale de la Caisse des Dépôts.

Le petit plus de cette campagne qui pourrait faire la différence, c’est le concours et ses 13 000 cadeaux repas d’une valeur de 20€ à remporter. Avec un fonctionnement simplissime. On scanne son addition qui devra porter sur un repas au moins et on l’envoie via un site ad-hoc en espérant être tiré au sort.

Une campagne radio devrait faire la promotion de ce concours tant auprès des clients que des restaurateurs… Et pour cause, le titre gagnant de 20€ -infalsifiable nous assure-t-on- devra être accepté dans n’importe quel établissement comme moyen de paiement. Il sera remboursé par virement au restaurateur. Les organisations professionnelles vont devoir se remuer pour passer le message auprès de leurs troupes ! Dès la fin du mois, des informations seront transmises par le groupement des tickets restaurants.

Enfin, on nous promet un suivi et un bilan de cette campagne. D’abord, sur un panel de 1000 consommateurs potentiels qui seront interrogés avant et après la campagne. Mais on connaît la valeur relative de ce type de sondages … En revanche, un échantillon de 480 professionnels issus des 4 univers (indépendants, chaînes, fastfood et tendance) sera consulté sur l’évolution de la fréquentation et du chiffre d’affaires. De quoi reprendre – ou pas – goût au métier de restaurateur …

www.lavieauresto.fr

La restauration française en quelques chiffres :
– 180 000 restaurants dont 10% implantés à Paris
– Chiffre d’affaires : 66 milliards d’euros
– 600 000 salariés
– 50 % des recettes touristiques

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.