Un hiver de rab pour les terrasses chauffées

0

Dans une interview au Courrier Picard du 2 août, Barbara Pompili, ministre de la Transition Ecologique a déclaré que l’interdiction des terrasses chauffées sera effective après l’hiver 2020-2021. 

A Paris, on estime à à 8000 le nombre de terrasses chauffées. Barbara Pompili  les considère comme des aberrations écologiques.  «Une terrasse équipée de cinq braseros émet autant de CO2 au cours d’un hiver qu’une voiture qui ferait trois fois le tour du monde» a-t-elle expliqué, reprenant les conclusions d’une étude menée par  l’association négaWatt. 

Les professionnels de la restauration qui traversent la crise la plus grave jamais rencontrée dans leur métier regrettent un manque de concertation. Ils anticipent une perte de leurs chiffres d’affaires à venir de 5 à 10% liée à cette interdiction. Des prévisions établies sur la base d’une période d’avant le Corona. 

La généralisation des parasols chauffants, a permis en 20 ans d’exploiter les terrasses à des niveaux d’occupation jamais atteints durant les mois d’hiver. L’interdiction de fumer dans les cafés et restaurants en janvier 2008 n’avait pas peu contribué à la bonne fortune des terrasses. 

Share.

Comments are closed.