Flo joue la carte des poissons d’eau douce.

0

Un baroud d’honneur dans l’eau douce ? Alors que le Groupe Flo se débat pour trouver des investisseurs et faire face à des échéances décisives pour son avenir, ses Brasseries lancent une carte éphémère de poissons intitulée « Lacs et Rivières » durant un mois et demi du 22 février au 31 mars.

Objectif : remettre au goût du jour des poissons frais de lacs et de rivières et redonner un peu de « peps» à l’image empâtée de la cuisine de ses brasseries.

Pour cette opération piscicole, le chef des brasseries Flo, Emmanuel Rault, a été pêché ses fournisseurs dans les meilleures eaux à commencer par le Fumet des Dombes réputé pour son art de fumage mais aussi du côté de la Loire pour les producteurs d’anguilles.

D’où une assiette dégustation rassemblant truite fumée de Savoie, tartare de carpe des Dombes et anguille fumée du Val de Loire sans oublier une crème au citron vert & œufs de truite à 17.90€. Avec un verre de Crozes Hermitage Blanc « Les Galets » 2015 de Paul Jaboulet Aîné, on est à 20 €. Pas scandaleux.

Le chef des Brasseries Flo, Emmanuel Rault, au Bœuf sur le Toit

D’autres poissons, comme ce dos de sandre petit épeautre de Provence, asperge verte et chips de ventrêche (24,90€) ou ce filet d’omble chevalier plancha au beurre d’oseille, riz vialone nano  noir & légumes racines (22.90€) seront également au menu. Le saumon de fontaine façon meunière aux amandes, purée de pomme de terre au beurre demi-sel (27.90€) devrait lui faire son apparition le 10 mars. Soit un jour avant l’ouverture de la pêche aux salmonidés. Belle maîtrise du timing.

La Coupole, Bœuf sur le Toit, Bofinger, Julien, le Vaudeville, Balzar, Terminus Nord.

http://www.espritbrasserie.com/

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.