Le Grand Huit

0

Le Grand Huit est un joli bistrot de la Butte, au pied du Sacré-Cœur tenu par Emélie, une patronne à l’ancienne. Elle n’est pourtant pas vieille mais comme les grands comédiens, elle a ce sens inné du métier. Il faut la voir recevoir les Francs Mâchons, servir ses vins nature ou son cantal jeune et raconter des histoires plus salées qu’un pistaché lyonnais pour comprendre.

Après avoir repris un restaurant en faillite à Cercié au cœur du Beaujolais et en avoir fait une belle adresse, elle est montée à Paris en 2015. Pas n’importe où mais sur la Butte Montmatre, quasiment au pied du Sacré Cœur, dans un joli bijou de bistrot bien perché. Elle l’a baptisé Grand Huit comme le 8 de la rue Lamarck.

Amélie est épaulée par Tony, un chef originaire de Quimper qui ne craint ni les tripes, ni le sable quand il prépare ses bardes de Saint-Jacques. Le chef profite des filières de la patronne pour cuisiner au vin rouge un formidable sabodet confectionné par un artisan clandestin du beaujolais. Tony n’est pas le genre à faire de compromis sur le produit. La viande vient de chez Huguenin et ses poissons de Charente. Chaque jour, il gamberge 4 plats et autant d’entrées et de desserts. Du classique, du iodé et quelques fulgurances qui rallient les habitués du quartier tels que cuisses de lapin à la moutarde ( 17€), foie de veau grillé et légumes racines à l’ail des ours ( 21€) sans oublier une pointe de chauvinisme avec ce far breton aux pommes et caramel au beurre salé ( 8€).

De son côté, Amélie la patronne est une fanatique de vins nature mais sans le côté sectaire de certains et avec une sélection convaincante. Ce qui fait qu’elle est capable de vous sortir un chiroubles puissant et structuré sans soufre signé Gilles Paris. Beau grand huit assuré pour votre langue dans son palais !

 

 

 

 

Le Grand Huit
8, rue Lamarck
75018 Paris
Ouvert le soir du mercredi au dimanche
01 42 55 04 55

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.