Parcourir

Paris 16
0

Sacré Esméralda ! La gitane hugolienne n’a pas besoin de faire la pupille andalouse pour attirer ici le chaland … Les clients y ont leurs tables attitrées comme les chalutiers ont leurs anneaux dans le port de Concarneau. Claude Sautet n’aurait pas…

Paris 18
0

Dans le style estampillé «pur  troquet de Montmartre », cette Midinette se pose là. Elle en a vu défiler du monde depuis sa création en 1931 par des bougnats du Rouergue, les Chassany. En 1940, les Allemands n’ont pas manqué d’arracher sa jupe…

Paris 17
0

A quelques encablures de la Porte Champerret, Chez Fabien est le genre de bistrot qui ne fait pas regretter l’incursion dans Levallois. La rumeur s’est vite répandue dans la ville. A midi, ce bistrot est plein comme un œuf…frais. Le patron qui a…

Paris 17
0

Le Guersant, “Front Pop” et cancoillotte ! A deux pas du Palais des Congrès et de la Porte Maillot, ce jeune bistrot millésimé 1936 a conservé tout son potentiel de garde…Le Guersant se savoure du sol au plafond. Il serait presque intact…

Paris 8
0

Was ist das. Das Koupoles ! Das ist sehr gut. C’est l’affaire du père Krinbarg qui n’est pas du pays de Goethe mais de Molière dont il a sans doute quelques finesses. Bouille de père Noël qui aurait renoncé au traineau pour le bistrot.…

Paris 6
0

Anne et Christophe Monnaye ne réfutent pas l’étiquette de “bougnats de la 4ème génération”. Ils n’ont pas l’impression d’avoir trahi les valeurs qui animent cette affaire familiale de la rue de Rennes depuis les années 20. Pour autant, pas question de tomber…

Paris 5
0

Cherchez-moi Rabelais, trouvez-moi Gargantua ! Il y a des jours où les portables, les ambiances lounge et aseptisées, les filles longilignes et le fooding au lait de coco tapent sérieusement sur le système. Rien de tout cela au bistrot à vins Les Pipos.…

Paris 4
0

Ce Pied de Fouet est le 4ème établissement du nom lancé par Jean-François Goubert, Cantalien pas trop manchot en matière de bistrots qui a trouvé le moyen de décliner sa cuisine auvergnate avec des codes plutôt modernes en évitant le côté trop…

Paris 3
0

Sacré Nénesse ! En fait de Nénesse, ça serait plutôt Roro ! Car Roger Leplu, Sarthois d’origine, passé par les fourneaux de Chez Pierre au Palais Royal, a racheté l’affaire à Nénesse, patron breton fondateur de ce troquet en 1960. Depuis 1998, qu’il est…