Sardignac

0

Devant les Folies Bergères, ce mouchoir de poche a un joli cachet. Le patron évoque un père Noël hédoniste qui aurait revendu le traineau et les cadeaux des mouflets, pour s’offrir un bistrot caviardant et de jolies quilles à mettre sur les étagères. On se dit qu’on l’a déjà vu. Et pour cause, Vincent Solignac n’est pas bougnat de profession mais comédien et scénariste.

sardignac_salle
Il est devenu bistrotier par passion. Un profil pas vraiment banal dans le métier, d’autant qu’il a créé son troquet avec sa compagne, Emmanuelle Sardou, également scénariste. Tous deux sont connus dans les métiers du cinéma sous le nom de “Sardignac.”

Vincent Solignac n’a pas besoin de forcer son talent. Il aime accueillir et faire découvrir ses 15 whiskys ou un cru bordelais. Pour ceux qui n’ont que le temps d’avaler quelque chose sur le pouce avant de filer au spectacle, le patron a eu l’envie de fouetter le palais de ses clients à l’apéro avec des coups de shots de caviar Prunier et de gin français Citadelle.


Si on a le temps de se poser en salle, on peut facilement succomber aux tentations imaginées par le chef, Xavier Chocq. A commencer par ce croq’Sardignac  au gouda aux truffes, croque pantagruélique ( 16€) ou cette andouillette 5A tirée par Marc Colin (22 €), charcutier fameux de Chablis. Sans oublier un sacré gravlax de bœuf au caviar( 22€) qui rallie bien des suffrages.

sardignac_saumon

sardignac_tatinAu chapitre bachique, la carte des vins, solidement charpentée, évolue au gré des dégustations patronales. Elle propose de belles références en Côte Rôtie avec le Domaine Vernay ou en Saint-Emilion Grand Cru avec un Château Croque-Michotte 1995/ 125 € sans oublier un magnum de Saint-Estèphe Tour de Marbuzet 2006 à 136 €, permettant à quatre poètes de remonter la Gironde sans dessaler.

 

 

 

 

Les Sardignac – 27 rue Richer, 75009 Paris – Tél : 09 83 62 81 97
Métro : Cadet
Ouvert mardi-vendredi
Samedi 18h – 2h
Fermé le dimanche
Une formule du midi : 2 plats (18€) – 3 plats (21,50 €)

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.