Le Vin Terre

0

Mais où a-t-il été piocher un nom pareil ? Sur la longue artère du boulevard Malesherbes, un peu en aval du mamelon Saint-Augustinien, ce Vin Terre intrigue. C’est un jeu de mot du patron qui avait autrefois un bistrot au 20 bis… Ce Corrézien d’origine a posé ses pénates en 2009 et il est donc plutôt genre facétieux et pince sans rire.

Avec ses boiseries, l’intérieur est plutôt élégant. Un chouia bruyant aux heures de pointe mais le son est celui produit par des clients contents de retrouver des assiettes bien dressées et des produits frais. Alors on mastique dans la joie et on apprécie l’efficacité d’un service féminin sans affêterie.

Petite carte de vins bien choisis même si les noms des producteurs manquent souvent à l’appel, plats du jour copieux et hyper frais. Une crème caramel qui ne vient pas de chez Nestlé. Bref, de l’ultra simple pas compliqué. Visiblement ça plaît. Pas de formules du midi dans ce beau 8ème, mais des plats du jour autour de 18,50€.

Après le pain et  l’œuf mayo, le bon moyen de tester à la fois la sincérité d’un patron et le souci qu’il a du palais de son client, c’est bien l’andouillette. Au Vin Terre, la 5A est signée Lemelle de Troyes. Bien saisie dehors, elle est onctueuse et tendre comme une caresse de crémière de Vermeer. Pas étonnant, le chef la fait revenir à la graisse d’oie. Idem pour les patates qui l’accompagnent, pimpantes comme une escouade de pom-pom girl le soir d’un Super-Bowl. Avec cela, le Saint-Joseph de la maison combinant amplitude et un peu de tension fonctionne à merveille en accord. Patron remettez-nous un Vin Quart…

 

Le Vin Terre

65, boulevard Malesherbes, 75008 Paris

Fermé le soir et le week-end

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.