Baroche

0

Vous pouvez en être sûr, un patron qui a débuté comme charcutier a peu de chance de diriger un bistrot fade et triste. Une preuve de plus est apportée avec ce Baroche derrière les Champs-Elysées. David, qui a donné son nom à l’endroit a été élève au Ceproc* et meilleur apprenti de France avant de découvrir la cuisine pendant son Service Militaire à Matignon, à l’époque où Lionel Jospin était Premier ministre.

 

Depuis 2010, ce Mayennais d’origine fait briller avec son épouse Delphine cette pépite bistrotière qui détonne dans ce quartier doré parfois surfait des Champs-Elysées. Son bistrot coloré sait mixer les clientèles avec un long comptoir. Attention, ce repaire de chefs est truffé de pièges pour accrocher les pupilles et les papilles. Baroche ne fait pas dans le Bayonne mais plutôt dans les Bellotas de Los Pedroches (AOP), affinés plus de 36 mois du côté de Cordou. Ils pendent aux murs et au-dessus du long comptoir. Ainsi en va-t-il également pour le pain Gosselin qui se voit dès l’entrée entre les deux tonneaux. Ne parlons pas de la vitrine à pâtisseries et des desserts maison.


Sur sa carte, l’ancien charcutier a déployé un missile stratégique : un pâté en croûte (16 €), avec lequel il est arrivé 4ème au championnat du monde de pâté en croûte 2016. Il vous ouvre l’appétit comme un yogi vos chakras. Difficile ensuite de s’arrêter en si bon chemin même si l’embarras du choix guette.

Que faire ? Opter pour le Black Burger des Champs (19€), noir comme un gros morceau de charbon ou opter pour une belle périgourdine.

On pourrait aussi évoquer l’échine de cochon fermier et le poulpe grillé, fricassé de légumes coulis de poivrons doux et chorizo ou d’un magret de canard rôti caponata sicilienne (19€) en plat du jour.

David et Delphine Baroche

 

 

 

 

 

Pour les vins, le patron trace sa route seul. Il affiche une carte individualiste construite au gré de ses coups de cœur et de ses rencontres. Ainsi de ce Saint-Pourçain cuvée Filiation (36€) de la famille Laurent, surprenant pour sa bouche ample, soyeuse et épicée, faite de notes de fruits noirs. En bon aubergiste, le père Baroche aura pris soin au préalable de vous déglacer les muqueuses avec un sylvaner bio de Kumpf & Meyer, simplement baptisé « Y’a plus qu’à ». Pas besoin de se faire prier.

 

 

*Ceproc : Centre Européen des Professions Culinaires

Brasserie Baroche
101, rue de la Boétie
75008 Paris

Tel. +33 1 43 59 69 57

Formule du Midi au Comptoir 21 €
Menu du soir : Entrée-plat-dessert 35 €

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.