Livres & Cafés

 

Regards d'écrivains 

Le Café Riche vu par Zola

Le Café Riche vu par Maupassant

 Le café Anglais vu par Balzac

Le café des Aveugles par Nerval

Bel Ami dîne chez un marchand de vin
Le café de la régence et Diderot : le neveu de Rameau

Le Wepler vu par Arthur Miller 

Alfred Musset et le boulevard de Gand

 Nana au café des Variétés
Arthur Rimbaud
L'établissement de Paul Niquet par Nerval
Les Halles vues par Gérard de Nerval

Des mouchards au café vus par Balzac 

Andrei Makine et le Testament français, souvenirs ... 

L'assommoir du Père Colombe


Ecrivains & Bistrots

Les bistros d'Antoine Blondin
Les bistros de Jules Romains
Gérard de Nerval, Nuits d'Octobre
Léo Malet
Courteline, précurseur des brèves de comptoirs
Walter Benjamin et les passages de Paris
Les petits rades d'Audiard

cafe_histo


Dessus, dessous et autour du Zinc

Daniel Carton, les bonnes cartes et la politique
Bistro : un mot galvaudé ?
Balzac et le traité des excitants modernes
Bistro, bistroquet ...que dit le Larousse
Le jargon du zinc
Eugénie Grandet et le café
L'absinthe vue par Pétrus Borel
Queneau et l'absinthe

Ecrivains et cafés
0

Stéphane Audeguy lauréat du prix Wepler pour « Histoire du lion Personne »

La 19e édition d’un Prix Wepler-Fondation La Poste a récompensé Stéphane Audeguy pour son “Histoire du Lion Personne”. L’auteur  a confié la méfiance que lui inspirait les prix littéraires en général tout en expliquant que le “Wepler” était un prix qu’on respecte et que c’était bien celui-là qu’il souhaitait recevoir. Le prix spécial du jury a récompensé un jeune auteur…

culture
0

Le Neveu de Rameau au Café de la Régence

L’essor des cafés au siècle des Lumières est lié à la naissance d’une opinion publique et d’un espace public. Si au XVIIe siècle, c’est plutôt dans les salons que l’on discute littérature et philosophie, les cafés de Paris prendront le relais au temps des Lumières. C’est là que mitonnent, puis bouillonnent les idées des philosophes. Chaque café a sa clientèle. Elle…