Fleurie, cru du beaujolais

0

Cueillir dès aujourd’hui les arômes de Fleurie…

La chapelle de la Madone à Fleurie

La chapelle de la Madone à Fleurie

Jeune et gentil fleurie avec des notes d’épices et des arômes d’iris, il sait flatter les palais avec une séduction toute féminine. Pour certains, c’est d’ailleurs son côté féminin qui impose de ne pas le laisser attendre et de le cueillir dans la fleur de sa pleine jeunesse. L’habitude s’est prise avec les ans de lui trouver une belle complicité avec les produits tripiers telle qu’andouillette ou tripoux auvergnats.

 

bojo_cartoPCarte d’identité de l’appellation

Surface du vignoble : environ 800 ha
Production : 44 000 hl
Cépage : gamay

Rendement : 52 hl/ha

Décret d’appellation : 1936

Sols calcaires au nord, granitique et argilo-silicieux au sud.

Sélections :

Le Clos de Haute Combes que l’on peut déguster au Bon Coin (Paris 18).

Domaine de la Madone 2012
Ils sont rares les domaines du Beaujolais qui sont parvenus à tirer aussi bien leur épingle du jeu du millésime 2012. Un profil très charmeur avec un joli fruit et des tannins très fins.
Jean-Marc Despres
http://www.domaine-de-la-madone.com/

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.