A boire !

Débit de boissons, licence IV…le nombre de troquets n’a cessé de décliner à la grande joie des lobbys anti-alcool. Mais aujourd’hui, le bistrot n’est plus associé aux ravages de l’alcoolisme mais bien au renouveau du lien social qu’il génère dans une certaine mixité. En revanche, question boissons, les bistrots ont prix le virage de la qualité. C’est vrai du thé ou du café, de la bière et du vin....Le coca c'est autre chose. Quant aux alcools et autres liqueurs, qui nombreux, il faut bien reconnaître qu’ils sont aussi le fruit de la diversité française…Faut-il jeter le bébé avec l’eau du bain ?