La carte des vins du Languedoc

0

Le Languedoc-Roussillon a eu longtemps la réputation d’un vignoble pinardier. Il fallait d’abord faire « pisser » la vigne coûte que coûte. L’orientation de la consommation vers des vins de qualité depuis les années 80 a débouché vers des restructurations douloureuses surtout dans un monde coopératif où la remise en question n’allait pas de soi. Cette adaptation continue. Mais le plus dur semble avoir été fait. Même après avoir perdu le cinquième de sa superficie, avec plus 200 000 ha, il demeure le plus grand vigoble du monde.

A côté des grands metteurs en marché qui savent produire des vins standardisés mais buvables, on trouve des individualités qui s’expriment avec des vins étonnants. Ici, l’étiquette et la mention d’AOC ou d’IGP, voir même de vin sans IG, compte beaucoup moins que le nom du producteur. La diversité des productions, les profils des vins parfois totalement surprenants par le recours à des cépages inattendues donnent au Languedoc une image de vignoble du nouveau monde où tout est possible. Qu’il parvienne à valoriser de mieux en mieux ses vins et à percer sur les comptoirs parisiens, comme sur les marchés internationaux, n’a rien d’étonnant.

paysage Languedoc Vendemian

paysage Languedoc Vendemian

L’appellation régionale Languedoc, on compte 36 appellations et dénominations d’origine contrôlée – dont 29 en vins tranquilles, 4 en vins doux naturels et 3 en vins effervescents. Il y a aussi 22 indications géographiques protégées (IGP), étendues sur quatre départements : l’Aude, l’Hérault, le Gard et les Pyrénées-Orientales.

cepage_languedoc

13,5 millions d’hectolitres ont été produits par le vignoble en 2013, dont 9,4 en IGP Oc , 1,4 en AOC du Languedoc et 0,4 en AOC Roussillon, 0,8 en Côtes du Rhône (gardoises), 1,5 en vin sans IG.

L’IGP Sud de France (1,89 M d’hl) cerne davantage l’origine de la production. Elle se répartit entre 3 IGP de département (Gard, Aude et Pays d’Hérault et 22 IGP de territoire. En savoir plus sur les IGP de Territoire

Lire aussi :
L’embellie économique du Languedoc

le Printemps du Languedoc 2014

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.