Vinescence, nouvel acteur majeur dans le beaujolais 

0

Plantée au pied du Mont Brouilly, la cave Les Vignerons de Bel Air, née en 1929, apporte un démenti à deux idées reçues. La première, celle d’un inexorable déclin des coopératives en général. La seconde, celle d’un abandon progressif du vignoble du beaujolais en particulier. Bien sûr, comme d’autres, cette cave a dû fusionner pour survivre. D’abord en 2008, avec la cave de Chiroubles puis en janvier 2017 avec le Cellier des Saint-Etienne.

Ce faisant, elle a annoncé dans la foulée la création de Vinescence, structure regroupant 350 producteurs sur plus de 1100 ha. Cela fait ainsi d’elle le plus important producteurs de crus du beaujolais, leader notamment en brouilly, chiroubles, morgon et régnié en production propre avec des domaines exclusifs. Dans sa boutique en cours de rénovation, la cave propose 31 cuvées et elle s’affiche comme l’une des caves les plus médaillées du beaujolais.

Au-delà des crus, la nouvelle entité  souhaite aussi mettre l’accent sur les Beaujolais Village. D’où des cuvées surprenantes parfois un chouia techniques telle cette cuvée Ebène dont le nom est en soi un programme éloigné de la gouleyance et du grenat clair auquel on associe le beaujolais. Voilà un vin plus charpenté qui pourra tromper sur ses origines.  Quant aux primeurs, ils représentent encore 20% de sa production de la cave contre 30% pour le reste du vignoble

Les hommes de Bel Air, à commencer par le directeur général Jean-Paul Civeyrac semblent décidés à ne pas laisser dépérir un vignoble du beaujolais à l’équilibre précaire et confronté à une pression foncière forte du fait de la proximité de l’agglomération lyonnaise. Face au vieillissement des acteurs souvent sans repreneurs, la Cave de Bel Air a réagi en aidant à la réinstallation de jeunes vignerons, en leur proposant des vignes en fermage sur des vignes qu’elle possède en propre.

De même, elle apporte des services à ses coopérateurs par exemple en les incitant à mutualiser les vendangeurs de façon à éviter la paperasse et les contrats d’embauche au coup par coup. Ce n’est donc pas vraiment une surprise si la cave soit l’une des rares à voir sa superficie augmenter grâce à l’adhésion de nouveaux membres…

www.vignerons-belair.com

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.