Jean-Claude Mas choisit la Tour Eiffel comme rampe de lancement d’Astelia

0

Le Languedocien Jean-Claude Mas ne chipote pas quand il vient à Paris. Lui qui n’était jamais monté à la Tour Eiffel a réservé, le 23 septembre, une partie de son 1er étage afin de présenter sa Cuvée Astelia AAA Cristal. 30 bouteilles réalisées par la cristallerie lorraine Daum et décorées par Christophe Heymann. Elles seront remplies d’un vin prélevé dans la meilleure barrique de ses quatorze cuvées haut de gamme.

mas-astelia-eiffelChaque flacon porte un nom et sera accompagné d’un bracelet de baptême signé du bijoutier de Pézenas, Xavier Pruniaux. Ils seront mis aux enchères au profit d’œuvres caritatives dans dix pays. Mise à prix : 1200 € par bouteille.

Tour Eiffel, cuvée Astelia- acronyme du prénom des trois filles de Jean-Claude Mas-… il y a un peu du Gatsby chez ce vigneron-négociant qui a rappelé qu’il était parti de zéro en l’an 2000 et qu’il exporte aujourd’hui dans 60 pays. L’homme défend son idée de  «Luxe rural », son concept-clé qui associe le meilleur de la terre et la famille. Il a profité de l’opportunité d’Astelia pour affirmer que les vins du Languedoc étaient les meilleurs vins au monde. Et que le millésime de cette année serait exceptionnel. «On fait des grands vins en Languedoc car on traite peu et parce que l’on vendange quand on veut. Il y a eu un gros orage récemment mais j’ai pris le pari de ne pas vendanger...» a-t-il confié. En attendant entre grêle et sécheresse, le volume de la récolte languedocienne devrait être en baisse de 20 à 30%. Gageons qu’Astelia saura conjurer le spectre d’une pénurie languedocienne…

En savoir plus sur Jean-Claude Mas et son “Luxe Rural”.

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.