Agriculteurs et Maîtres Restaurateurs défendent le “manger français”

0


La FNSEA et l’AFMR ont décidé d’unir leurs voix pour promouvoir « une restauration durable » par le biais de la vente à emporter de produits agricoles français dans les restaurants des Maîtres-Restaurateurs. 


Il y a urgence. Avec ce 2ème confinement, beaucoup se secouent pour éviter une liquidation côté restaurateurs quand les perspectives pour certains agriculteurs s’avèrent également sombres. 


«Consommateurs, ne mettez pas de côté la fête de Noël » exhorte la patronne de la FNSEA, Christiane Lambert qui cite un sondage dans lequel 49% français envisageraient de dépenser moins cette année pour les repas de fêtes. Or, il s’agit de la période durant laquelle certains producteurs réalisent une grande part de leur chiffre d’affaires annuel.  Ainsi 75% du foie gras est consommé en décembre -dont 40% dans les restaurants- et 100% des chapons sont consommés pendant les fêtes à l’instar des dindes fermières.  Ce partenariat AFMR et FNSEA vise donc à mettre l’accent sur les produits français vendus par les Maîtres Restaurateurs.  Qui protestera contre ce patriotisme du Manger Français. 

Mais l’origine France est-elle toujours synonyme de qualité et de durable ? L’exemple breton avec ces élevages intensifs et son agro-industrie met parfois à mal le discours sur le durable de la FNSEA. Difficile de considérer comme un détail une région de 3,3 millions d’humains qui fait face à 110 millions d’animaux et qui produit en France six porcs sur dix, une volaille sur trois et un œuf sur deux. Et les algues vertes du littoral breton alimentées par les nitrates en provenance des élevages focalisent régulièrement l’attention.  

Dans le Finistère…

Et pour cause, les projets de massification des élevages bretons ne semblent pas devoir ralentir. Ils sont souvent encouragés par des géants coopératifs tels que Triskalia (devenu Eureden). Résultat : dans certains villages bretons, l’ambiance est totalement délétère entre partisans et opposants des dits-projets. 

18% des paysans bretons sous le seuil de pauvreté. 


Il faut ajouter à cela l’appauvrissement de paysans. Le 19 novembre dernier, l’Insee et la Draff  (Direction Régionale de l’Agriculture) publiaient une enquête concluant que les agriculteurs bretons avaient le niveau de vie le moins élevé de France. 18% d’entre eux vivent sous le seuil de pauvreté contre 10% pour le reste de la population. Ils sont principalement concentrés dans le centre Bretagne… là même où l’on recense le plus d’élevages porcins et de volailles. De quoi se poser des questions sur les avantages d’un tel système et de ceux qui finalement en profitent ? 


Une question à Christiane Lambert :


Par rapport à la mise en avant de l’agriculture durable, le documentaire de la Cinq diffusé le 17/11 , intitulé “Bretagne une terre sacrifiée”, montraient des perspectives catastrophiques, ces labels porc français ou volailles françaises ne sont-ils pas finalement porteurs à terme de destruction des terres de France ? 

C’est un reportage controversé. Il y a eu un parti pris qui a blessé les paysans. La préfecture de région a communiqué sur l’amélioration de la qualité des eaux en Bretagne… Ce n’est pas juste de ne pas dire la vérité des chiffres. Tous les agriculteurs gèrent leurs effluents parfaitement, il n’y a pas de fuite dans la nature…

« Nous militerons toujours pour le “manger français” »

Ce qui est important, c’est de citer les vrais chiffres. Et par exemple cette semaine, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a fait savoir que les agriculteurs avaient réduit de 52% les antibiotiques pour leurs animaux. Cela ne fait pas la une… On parle trop de ce qui va mal. Le cahier des charges français des produits apporte des garanties sur la démédication et le bien-être. Ce n’est pas du tout ce qu’il y a dans les autres pays. Car ailleurs, ils n’ont pas les mêmes règles. Nous militerons toujours pour le manger français et en même temps, on travaille sur les transitions. 

Pétition de l’Association Française des Maîtres Restaurateurs : préservez le choix d’une restauration durable

https://www.mesopinions.com/petition/social/preservez-choix-restauration-durable/116089?valid=true

Share.

Comments are closed.