Le Colvert bistrot

0

Avec un nom pareil, on n’est pas dans le veggie… Et on peut supposer que les patrons soient amateurs de gibier à plumes … Grâce à une déco bien pensée, ce Colvert valorise l’ambiance des sous-bois et cherche à transposer la chaleur d’un relais de chasse quand les gibecières ont été bien remplies dans un bistrot de la rue Saint-André des Arts. Bingo. Certains soirs, les convives semblent aussi heureux que les oies sauvages de Michel Delpech.

L’équipe qui l’anime est aussi pour beaucoup dans l’ambiance du lieu. Plutôt prévenante et pas du genre à faiblir pendant le coup de feu. Comme dans leur autre restaurant de l’Ile-Saint-Louis « Les Fous de l’Ile », Boris et Emilie, en bons restaurateurs, conjuguent fait-maison et saison en ajoutant assiette généreuse. De fait, les propositions de la carte sont limitées. Ce qui est plutôt bon signe. Le midi avec une formule en semaine à 15,90€, le Colvert ne trahit pas non plus son étiquette de bistrot.

On peut ainsi tomber sur une demi-burrata tomates anciennes diablement langoureuse au palais. Plus séduisante que la tempura d’escargot  (beignet) sur sa mousse d’épinard et de pomme de terre qui pèche par une recherche de l’originalité au détriment du goût… Pourquoi ne pas laisser les escargots dans leur coquille ?

Qu’on se rassure, il y a du noble classique telle une nage de sébaste, émulsion de bisque ou encore un filet de canette façon d’être fidèle au nom du bistrot en affichant au moins un palmipède. Pour les carnassiers, le pivot de la maison est une côte de bœuf de race normande ( 1 kg à 65€ pour deux personnes ). Joli format, bon persillé et cuisson maîtrisée. Avec des grenailles plus al dente et des couteaux mieux aiguisés, le bonheur eût été parfait…

Quant à Bacchus, on cultive l’esprit de famille. D’où le choix du Montagne Saint-Emilion du Château la Bergère (24€), premier prix d’une carte des vins sans doute perfectible. C’est la famille de la patronne qui produit cet honnête bordeaux du libournais velouté à souhait qui ne trahira pas la plupart des spécialités proposées ici. Jusqu’au délicieux moelleux à la pistache du chef qui clôt un bon moment dans ce bistrot, tout en restant bien vert comme une mousse de sous-bois survolée par une escadrille de colverts.

Midi en semaine : Plat à 13,90€

carte simplissime
Entrée 12€, plat 21, dessert 10€
E+P = 30€
E+P+D = 35€

Le Colvert
54, rue Saint André des Arts
Ouvert 7 jours/7
Service continu de 12 heures à 23 heures,
Tél : 01 42 03 73 67
Mail : contact@lecolvertbistrot.com

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.